Projet professionnel : Avis de Laila Mamou, Présidente du directoire de Wafasalaf

L’idée c’est d’avoir le maximum de tuteurs, pour aider ces jeunes et les préparer à assurer la relève de notre Maroc. Chaque jeune est une ressource importante pour le développement du pays. Je me sens responsable de cette action et en fait mon devoir.

Laila-MamouJ’ai la chance de parrainer Hafsa, une jeune étudiante de l’ISCAE, c’est une fille brillante et très ambitieuse. J’ai deux garçons et Hafsa est ma fille de cœur.

Au-delà de ce que l’on donne de soi, on reçoit énormément grâce à cette initiative. Personnellement, je reçois tellement que je me dis, on a peut-être l’air altruiste mais qu’au fond, on est un peu égoïste.

Le mentoring permet d’accompagner les jeunes selon un cadre qui me permet de savoir ce que la jeune étudiante attend réellement de moi. J’essaie d’y répondre en la soutenant, en la conseillant et en la guidant. C’est une vraie leçon de vie.

L’idée c’est d’avoir le maximum de tuteurs, pour aider ces jeunes et les préparer à assurer la relève de notre Maroc. Chaque jeune est une ressource importante pour le développement du pays. Je me sens responsable de cette action et en fait mon devoir n