Période d’essai, une phase déterminante pour l’entreprise et le salarié

La compréhension rapide de la culture de l’entreprise est l’une des clés du succès de la période d’essai.
Il est important de canaliser le stress pour réussir l’intégration.
Une recrue ne doit pas hésiter à  demander des explications en cas de renouvellement de la période d’essai.

Vous venez d’être recruté. Il vous reste maintenant à réussir votre période d’essai qui marquera votre titularisation officielle. Mais que signifie-t-elle vraiment ? Le législateur n’a pas donné de définition de la période d’essai, il a plutôt «défini ses effets juridiques», souligne pour commencer Ahmed Laksiwar, conseiller en législation du travail et formateur. La période d’essai permet à l’employeur et à l’employé de se tester mutuellement pour une durée fixée par la loi. Pour l’employeur, elle permet d’évaluer les compétences et le comportement de la nouvelle recrue qui, pour sa part, pourra apprécier si les missions confiées et les conditions de travail lui conviennent.
Que l’on soit jeune diplômé, employé ou cadre confirmé, ces premiers mois sont déterminants aussi bien pour la recrue, «qui doit démontrer ses capacités d’adaptation et d’apprentissage face à un nouvel environnement, à une nouvelle culture et à de nouvelles valeurs», que pour l’entreprise, «qui doit continuer son processus de recrutement car tout ne doit pas s’arrêter à la signature d’une lettre d’engagement», souligne Redouane Kinany, expert en ressources humaines. C’est effectivement une phase d’intégration durant laquelle la nouvelle recrue va devoir observer de manière très attentive tout ce qui se passe autour d’elle. Au-delà des compétences sur lesquelles elle est attendue, il lui faut durant cette période assimiler les usages de l’entreprise, repérer la hiérarchie, identifier les codes (vocabulaire, attitude, dress code, etc.) sans pour autant aller à contre-courant de ses valeurs et de sa personnalité. De nombreux spécialistes en ressources humaines rappellent d’ailleurs que l’une des clés du succès de la période d’essai réside dans la compréhension rapide de la culture de l’entreprise. Ce sont autant de détails qui permettront d’apprécier et de se faire un avis sur l’entreprise et son manager.
Il est aussi nécessaire de garder à l’esprit que les premières impressions données par le nouvel entrant sont souvent déterminantes. Selon Essaid Belal, consultant RH, Dg du cabinet Diorh, «la première chose est toujours d’observer, d’analyser avec soin les situations, d’écouter, de poser des questions pour comprendre». Il faut également «faire preuve d’ouverture d’esprit pour comprendre le fonctionnement d’une organisation et de nouveaux codes qui ne sont pas toujours affichés», rappelle M. Kinany.
Par ailleurs, au-delà du poste pour lequel la recrue a été engagée, c’est son évolution de carrière dans l’entreprise qui se dessine dès les premières semaines. Etant donné les enjeux, la période d’essai peut être parfois éreintante voire stressante, il est donc essentiel de «canaliser son stress dans un nouvel environnement pour réussir son intégration», souligne M. Kinany. La recrue va donc devoir doubler d’efforts sans pour autant trop en faire car il est normal que les choses prennent un peu plus de temps jusqu’à atteindre le rythme de croisière. Toujours est-il que plus il sera performant pendant cette étape, plus il aura de chance de pérenniser rapidement sa situation.

Un échec est toujours une expérience enrichissante si on sait en tirer les enseignements 

Pour faciliter le déroulement de l’essai, Redouane Kinany souligne que  «l’entreprise devra également mettre à la disposition du nouvel entrant un dispositif d’intégration, un accompagnement par un mentor, ou un parrain qui devra faciliter les premiers mois d’intégration».
Et quand la période d’essai est renouvelée ? Il ne faut pas forcément l’interpréter comme une sanction. C’est une pratique très courante dans certaines entreprises. Il ne s’agit pas toujours de remise en cause des compétences. En prolongeant la période d’essai, beaucoup d’employeurs cherchent parfois à tester la volonté d’une recrue à vouloir rester ou, dans d’autres cas, lui donner le temps de confirmer. La seule obligation de l’entreprise est d’informer la personne en question qui, en ce qui la concerne, ne doit pas hésiter à demander des explications. En d’autres termes, c’est le moment d’identifier les éventuels points faibles qu’elle doit améliorer, les éléments précis sur lesquels elle doit se concentrer pour augmenter ses chances de succès. Que l’on ait une première expérience professionnelle ou pas, la période d’essai est toujours considérée comme une phase d’apprentissage.
Il est à noter que le renouvellement n’est possible que si le salarié l’accepte car rien ne l’empêche de mettre fin au contrat s’il n’accepte pas le renouvellement.
L’employeur peut aussi rompre librement le contrat de travail pendant la période d’essai. «La rupture de la période d’essai n’a pas à être justifiée par aucune des parties, chacun est libre de décider de mettre fin au contrat à tout moment au cours de l’essai sans préavis ni indemnités», explique M. Laksiwar.
Quand la rupture émane du salarié, cela signifie qu’il n’a pas réussi à trouver sa place dans l’entreprise, soit parce que les valeurs et les pratiques de l’entreprise ne lui conviennent pas, soit que l’organisation ne lui permet pas d’exprimer ses compétences.
Quoi qu’il en soit, un échec est toujours une expérience enrichissante si l’on arrive à en tirer les enseignements. En les mettant à profit, il sera possible de mieux rebondir.
Durée, renouvellement, rupture, la période d’essai suscite de nombreuses interrogations. Retrouvez aussi les conseils de nos experts afin de mettre toutes les chances de votre côté pour aborder sereinement et efficacement cette étape.

A lire aussi :

Période d’essai, une phase déterminante pour l’entreprise et le salarié : Interview avec Mohammed BENOUARREK, DRH

Période d’essai, une phase déterminante pour l’entreprise et le salarié : Interview avec Redouane KINANY, Expert RH

Période d’essai, une phase déterminante pour l’entreprise et le salarié : Interview avec Ahmed LAKSIWAR, Conseiller en législation du travail

Période d’essai, une phase déterminante pour l’entreprise et le salarié : Interview avec Essaid BELAL, DG DIORH

Témoignages : comment ils ont vécu leur période d’essai

Période d’essai : Des questions particulières que vous vous posez

Période d’essai : ce qu’il faut retenir