Partenariat entre le CJD et l’USAID

Le CJD Maroc (Centre des jeunes dirigeants) a installé, samedi 16 septembre, sa section Marrakech, la quatrième à  être mise en place par l’association, après Casablanca, Rabat et Tanger.

Zakaria Fahim, président du CJD Maroc.
Le CJD Maroc (Centre des jeunes dirigeants) a installé, samedi 16 septembre, sa section Marrakech, la quatrième à être mise en place par l’association, après Casablanca, Rabat et Tanger. Par la même occasion, elle a organisé sa première plénière prestige de la saison sur le thème : «Rôle et responsabilité de la région dans le cadre d’enjeux politiques nationaux».
Par ailleurs, le CJD a signé un accord avec l’USAID dans le cadre du projet ALEF (Advancing learning and employability for a better future), un projet de coopération bilatérale entre le Maroc et les Etats-Unis visant à accroître l’employabilité des jeunes marocains et marocaines en renforçant la qualité et la pertinence de l’enseignement primaire et secondaire collégial et de la formation professionnelle dans le tourisme et l’agriculture. L’objectif est d’ouvrir aux membres l’accès à la formation EPS (éveil à l’esprit entrepreneurial) destinée à sensibiliser et à dispenser des enseignements sur l’esprit entrepreneurial, l’entreprise et le métier d’entrepreneur.