où trouver de l’aide pour créer son entreprise : Avis de Zakaria Benaboud, Expert-comptable

Les aspects réglementaires souvent mal connus.

Quelles sont les difficultés rencontrées par les jeunes créateurs ?
Elles sont de plusieurs ordres. On peut citer l’accès au financement qui reste le principal blocage pour les créateurs. Il existe aussi d’autres difficultés moins importantes comme le fait de trouver un associé sérieux ou un local (cherté du loyer et refus de certains propriétaires de louer à des sociétés ), un frein qui pousse la plupart des créateurs à opter pour la domiciliation.
Enfin, ils peuvent rencontrer des problèmes dans la phase de création dans le cas où ils refusent de faire appel à des experts dans le domaine.

Comment s’opère l’accompagnement que vous fournissez aux jeunes créateurs d’entreprise ?
Mon métier, en tant qu’expert-comptable, est d’accompagner les jeunes dans la création de leur entreprise. L’intervention se décline en trois phases.
Il s’agit d’abord de les aider dans le choix de la forme juridique de l’entreprise.
Ensuite, il faut répondre aux questions des créateurs concernant les obligations fiscales, comptables et juridiques (PV d’assemblée générale ordinaire de fin d’année, modifications statutaires…). Ce qui est étonnant, à ce niveau, c’est que les jeunes ne se soucient pas de ces obligations, et se concentrent surtout sur l’aspect commercial. L’autre aspect qui est négligé par les créateurs c’est la gestion de la société au quotidien.
Enfin, nous assistons les jeunes durant leurs démarches notamment auprès des  Centres régionaux d’investissement qui sont aujourd’hui l’incubateur des jeunes entreprises.

Justement, quelles sont les questions que doit se poser tout entrepreneur débutant ?
Quelle que soit l’origine et la nature du projet de création, il est indispensable, pour un créateur d’entreprise de vérifier sa cohérence avec son projet personnel pour se donner un maximum de chances de réussite. Et comme je l’ai souligné précédemment, l’aspect relatif à la gestion de l’entreprise est primordial (tenue de comptabilité, obligations juridiques…).

Les jeunes créateurs sont-ils suffisamment informés sur les mécanismes d’aide à la création d’entreprise ?

Oui, les jeunes sont informés sur les mécanismes d’aide à la création d’entreprise mais pas suffisamment. Il faut savoir que les mécanismes actuellement proposés sont trop lourds, ce qui freine l’engouement des créateurs et les poussent à s’appuyer sur leur propre fonds.