OFPPT : 370 000 stagiaires prévus pour la rentrée 2014/2015

Le budget de l’exercice 2014 est arrêté à  3,1 milliards de DH. La poursuite de la réorganisation et la régionalisation des structures, la consolidation des acquis en matière de qualité, la dynamisation de la formation continue et la réalisation de la 4e phase du plan de développement sont les principaux points du plan d’action.

Le Conseil d’administration de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) a  approuvé, lors de sa réunion du 25 décembre, un budget de 3,1 milliards de DH pour l’exercice 2014, dont 2,57 millions pour la mise en œuvre du plan d’action, financé à hauteur de 32% par les ressources propres. Pour la 4e année consécutive, l’office ne fera pas appel aux subventions de l’Etat. Ce plan d’action s’articule autour de la poursuite de la réorganisation et la régionalisation des structures de l’office (nouveau système d’information, modernisation des RH), la consolidation des acquis en matière de qualité de la formation, la dynamisation de la formation continue et la réalisation de la 4e phase du plan de développement à l’horizon 2017. Ce plan prévoit la création de 62 établissements ainsi que l’extension et l’aménagement de 51 autres, soit 113 en tout.

Nouvelle feuille de route pour la certification du corps des formateurs

Pour l’exercice en cours, sept établissements seront ouverts cette année, le réseau comptera alors 336 établissements permettant d’accueillir 370000 stagiaires à la rentrée 2014-2015, et le rythme de croissance des effectifs sera maintenu à 9% par an. De plus, six nouveaux établissement sectoriels démarreront : l’EFMBTP Settat, deux instituts dédiés aux métiers de l’automobile à Casablanca et Salé, l’Institut de formation dans les matériaux de construction à Tamesna, un établissement dédié au tourisme à Témara et le complexe de formation dans les métiers des NTIC de l’offshoring et de l’électronique à Oujda.
Le chantier de qualité de la formation est également un des points majeurs du plan d’action 2014. A cet égard, une nouvelle feuille de route concernant les volets ingénierie des formations, perfectionnement et certification du corps des formateurs sera ainsi mise en œuvre. De même, un intérêt particulier sera porté à la valorisation des modes de formation privilégiant l’alternance et la formation en entreprise.
Il s’agira aussi pour l’office d’améliorer ses prestations aux entreprises. Pour ce faire, des  plans de formation sectoriels mieux adaptés seront proposés, particulièrement les PME/PMI. Dans le même sens, l’office s’attellera à la poursuite du programme de formation de 140 000 chauffeurs routiers et à la réalisation des termes de conventions majeures signées avec des ministères et des entreprises publiques et privées, à l’instar de l’OCP, Al Omrane, le ministère de la communication.

Le conseil a par ailleurs approuvé l’assouplissement des procédures relatives aux contrats spéciaux de formation… n B.M.