«Nous avons trop de chantiers ouverts en même temps !»

J’adore mon job, et je n’en changerai pour rien au monde, mais voilà, ces derniers temps le rythme s’est vraiment accéléré et nous avons beaucoup de sujets à traiter. En fait : beaucoup TROP à mon avis. C’est vrai que lorsque je les examine, je vois bien que nous pouvons difficilement en reporter la plupart parce qu’ils sont tous liés et que nous avons de très grands défis à relever. Mais je crains que mes équipes ne tiennent pas le rythme, et qu’à force d’être ambitieux, nous risquions de ne pas y arriver. Que me conseillez-vous ? K.Z.- Tanger

Travailler au sein d’une entreprise qui a de l’ambition est une véritable chance. Outre l’aspect «good vibes», cela permet aussi de se surpasser et de se découvrir de nouveaux potentiels.Vous imaginez-vous un seul instant dans une structure «ronronnante» dans laquelle rien ne se passerait et où la vision globale consisterait à ne pas faire de vague et à se contenter de ses acquis ?

Maintenant, il est vrai qu’il faut «raison garder» car se fixer des objectifs SMART c’est aussi nous assurer que nous mettons toutes les chances de notre côté pour les atteindre dans les délais, qualité et budgets assignés. Et lorsque les «projets» se multiplient, c’est justement à ce moment-là que nous devons prendre le temps pour faire régulièrement le point et nous assurer que nous ne risquons pas d’impacter négativement les sujets les plus importants avec d’autres qui le sont moins, voire totalement inutiles !

Oui, vos objectifs sont ambitieux ; oui, la charge de travail est importante. Mais après tout, c’est là la véritable raison d’être d’un manager : faire en sorte d’optimiser ses ressources pour être au rendez-vous des résultats.

Avec votre équipe, voici quelques pistes pour maintenir les bonnes énergies !

1. Communiquer régulièrement non seulement pour leur transmettre les informations nécessaires à l’accomplissement de leur job mais aussi pour les tenir informés de la «big picture» : rappelez-vous Charlie Chaplin dans Les temps modernes : vos équipes ne sont pas là pour «serrer des boulons» mais sont bien une part entière d’un projet ambitieux !

2. Déléguer de manière disciplinée et juste : si vous surchargez LE collaborateur «TOP» de votre équipe sous prétexte que lui fera tout parfaitement, vous risquez bien de le voir un jour remettre sa démission ! Aussi, équilibrez la charge de travail justement, y compris pour vous : vous n’avez pas à faire le job d’un de vos collaborateurs !

3. Former : eh oui ! vous êtes le PREMIER COACH de votre équipe. Alors chaque erreur, chaque question, chaque hésitation représentera pour vous une excellente opportunité de le faire monter en compétences.

4. Reconnaître les succès: à chaque fois que cela est nécessaire, n’ayez pas peur d’un «surdosage», les compliments honnêtes et sincères sont les meilleurs boosters de motivation !

Vous !

Prioriser, déléguer : bref, gérer son temps de manière optimale est un élément-clé de votre réussite. Ne soyez pas LA première cause de retard et de dysfonctionnement pour votre équipes ou vos pairs: faites en sorte de tenir vos engagements. Et apprenez à dire NON ! Eh oui ! refuser un délai ou un dossier supplémentaire ne fait pas de nous pour autant un «résistant au changement», mais juste un véritable professionnel qui tient à tenir ses engagements et, pour cela, sait négocier un délai ou un budget.

Comme le dit Michael Altshuler : « La mauvaise nouvelle est que le temps vole, la bonne nouvelle est que tu en es le pilote».

A vous de jouer !