Nos chefs ne veulent pas de nos suggestions !

Je suis chef d’équipe dans une grande entreprise, depuis quelques années.
Malgré l’importance de nos tà¢ches, je peux dire que nous sommes un service marginalisé.
Mes managers s’attachent toujours à  l’ancienne procédure de travail, avec toutes ses défaillances. Nous n’avons même pas d’opportunités pour proposer des réajustements ou encore notre point de vue, ce sont eux les chefs et, nous, nous devons nous incliner !
D’ailleurs, depuis le jour de mon recrutement je n’ai jamais assisté à  une réunion ! Que dois-je faire face à  ce problème ?
J’avais envisagé de démissionner, mais j’hésite toujours. Que me conseillez-vous ?
d.k.
casablanca

Malgré un environnement peu prometteur, vous continuez à vous sentir concerné et à vouloir contribuer à la réussite de votre entreprise.
Vous êtes sans doute passionné par votre métier et avez appris à «mettre de côté» certains aspects négatifs de votre entreprise pour vous concentrer sur le travail. Maintenant, nous le savons tous, l’environnement de travail, et notamment les fameux «n+1», ont un rôle clé à jouer en la matière ! La plus belle stratégie du monde, si elle est déployée par des personnes ne comprenant pas que le facteur humain est essentiel, restera une jolie présentation power point…

Etes-vous assez solide ?
Vous, seul, pouvez répondre à cette question. Etes-vous capable de résister à cet environnement et la frustration qu’il génère en vous ?
Avez-vous inséré ce job dans une logique de «gestion de carrière» comme une étape essentielle de votre parcours ?
Si vous répondez OUI à ces deux questions, alors, il vaut mieux que vous «résistiez» encore quelque temps, mais je ne parle pas de résistance passive… mais bien active.
Si, au contraire, vous avez répondu non à ces deux questions (ou à l’une des deux) alors, effectivement, il vaut mieux rechercher une autre position ailleurs.

Créer l’occasion
Vos suggestions ne sont pas entendues, vous n’avez pas d’opportunités d’échanges avec vos supérieurs ? Alors créez-en ! Comment ? En faisant une proposition de réunion pour présenter vos suggestions (le mieux avec vos collègues).
Si elle est acceptée, à vous d’apprendre la «diplomatie d’entreprise» et d’annoncer les mauvaises nouvelles en les pondérant en permanence avec de bonnes nouvelles. Le système de contrôle est défaillant ? Oui et à noter tout de même que grâce à l’amélioration des services de la supply chain les retards de livraison ont baissé. N’oubliez pas également de lier vos suggestions à l’impact financier mais aussi à l’image de marque de l’entreprise (et donc la leur…), vous verrez que l’image est un levier redoutablement efficace.
Rappelez-vous : 1 critique + 2 compliments + 1 suggestion d’amélioration (pas trop brutal au début, préférez opter pour des changements peu profonds, car le changement  fait peur…)
Attendez-vous -peut être- à ce que vos idées soient relayées par la suite par vos chefs qui vous occulteront pour se mettre en valeur. Mais, après tout, si vous voyez que les «choses avancent» cela aura peu d’importance. Et qui sait ? Peut être qu’à force, vous aurez démontré à vos chefs qu’un seul cerveau qui pense ne sera jamais aussi efficace que des dizaines de personnes qui réfléchissent ensemble. Un chef n’a pas forcément LA meilleure idée, mais il doit être capable de les générer au sein de ses équipes et de savoir détecter les meilleures suggestions à implémenter !
A vous de jouer !