Mundiapolis multiplie les partenariats pour encourager la création d’entreprise

Trois conventions ont été signées pour renforcer l’employabilité des lauréats. L’accent sera mis sur la création de start-up.

L’Université Mundiapolis vient d’organiser la nouvelle édition de son job fair. Une édition marquée par la signature de trois nouvelles conventions de partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), l’Association des femmes chefs d’entreprises du Maroc (AFEM) et l’Agence Maroc PME. «L’objectif est de faciliter l’accès des lauréats au monde de l’entreprise à travers l’adéquation des compétences des étudiants aux besoins des entreprises», explique Amine Bensaid, président de l’université, qui précise que la «CGEM a entrepris des travaux de fond sur ce registre».

La convention avec l’AFEM permettra aussi aux étudiants de développer leurs projets d’innovation puisque les meilleurs seront gratuitement accompagnés par les incubateurs AFEM. Le rapprochement avec Maroc PME leur donne en outre une opportunité de capitaliser sur les initiatives et le nouveau statut de l’auto-entrepreneur.   

Pour cette année, la particularité du job fair est que le Centre d’accompagnement à la réussite des étudiants (CARE) a renforcé son soutien aux étudiants et le réseau d’anciens de l’université en montant des rencontres conviviales entre les recruteurs, les alumni et les étudiants en fin d’études. Ces activités seront programmées régulièrement et ouvertes à tous les étudiants venant des autres institutions publiques et privées.

Des projets d’innovation en phase avec la Cop22

L’université a également fait des compétitions d’innovation son cheval de bataille. Et pour être en phase avec la Cop22 qui sera organisée au Maroc en novembre prochain, le développement durable est choisi comme thème pour l’Innovation Day, concours-Challenge Innovation & Entreprenariat. Les participants à ce concours ont été accompagnés par 7 coachs et deux incubateurs.

«Il faut retenir que l’enseignement de l’entreprenariat fait partie intégrante de nos cours de management, aussi bien au sein de notre école d’ingénieurs que de notre Business school. De même, nos étudiants sont constamment sensibilisés et encouragés à participer à des événements et à des compétitions nationales sur l’entreprenariat», souligne le président de Mundiapolis. «Cette année, nous avons intégré dans le coaching deux partenaires incubateurs qui, au-delà de la compétition, accompagneront les projets sélectionnés dans le but d’aider ces étudiants porteurs de projets à se positionner pour se projeter dans le monde de l’entreprise via la création de start-up», a-t-il souligné.