Mon équipe dort sur ses lauriers !

Ce que je vis au sein de mon entreprise est le résultat d’une politique
trop humaine. En effet, à force de vouloir à tout prix laisser un
maximum d’initiative à mes collaborateurs, de privilégier
le management participatif, de valoriser et récompenser les efforts, je
me retrouve aujourd’hui à la tête d’une entreprise où
les collaborateurs font ce qu’ils veulent. Horaires, travail, tenue vestimentaire
: le bateau prend l’eau de toutes parts ! Que me conseillez-vous ?
casablanca

Vous ne pouvez demander à vos collaborateurs de revenir à un mode de fonctionnement «plus normal» en une journée. Commencez par fixer vos réunions à des heures «stratégiques», 8h30 et 14h30 par exemple. Ainsi, vous vous assurerez au moins de la ponctualité de vos équipes. Chaque semaine, rajouter une petite dose de «normalité» au rythme de travail pour ne pas vous heurter à un mur de résistance.
DONNEZ L’EXEMPLE
«Je ne m’étais pas rendu compte à quel point mon comportement pouvait déteindre sur celui de mes collaborateurs. Ainsi, quand je n’ai pas de rendez-vous prévu, je m’habille «décontracté», souvent en jeans. Certains de mes collaborateurs ont commencé à porter la même tenue, y compris lorsqu’ils rencontraient des clients !». N’oubliez pas que l’attitude du bossest observée et disséquée. Aussi, soignez chaque aspect de votre travail.
on peut «êTRE SéRIEUX SANS SE PRENDRE AU SéRIEUX»
Nous pouvons pratiquer l’humour à condition que, en back-up, il y ait vraiment un solide travail d’effectué. Ce n’est qu’à cette condition que cette devise prend tout son sens dans le monde du travail. Ambiance détendue ? OUI, mais à la condition que les résultats soient atteints !
réveillez vos troupes en revoyant leur CHARGE DE TRAVAIL
Si l’ambiance est trop sereine, alors peut-être s’agit-il pour vous d’élargir la zone de confort de vos collaborateurs. Comment ? En revoyant la charge de travail et, surtout, en lançant de nouveaux défis. Les exemples sont malheureusement trop nombreux d’entreprises qui se sont endormies sur leurs lauriers et n’ont pas vu la concurrence prendre de plus en plus de parts de marché !
Alors, à vous de réveiller vos troupes en fixant des objectifs clairs, motivants et «atteignables». L’important consistera à faire preuve de créativité et d’un fort talent de mobilisateur !
SUIVez leur travail tout en les RESPONSABILISANt
A vous de revoir également le système de suivi du travail de vos équipes. Vous pouvez leur demander un reporting hebdomadaire. Au bout de deux mois, faites le point sur ces reportings et croisez cette information avec le véritable temps de travail effectué dans le mois. Ceci vous donnera une idée précise des points supplémentaires que vous pourriez gagner si ces personnes travaillaient plus. A vous de responsabiliser vos équipes autour de cette donne. En effet, plus de travail rime souvent avec plus de résultats et donc plus de primes !
soyez l’«agitateur d’idées numéro 1»
«J’avais enfin réussi à atteindre mes objectifs : au bout de 7 ans de travail acharné, mon entreprise commençait à être vraiment rentable et à fonctionner dans une certaine routine, bien agréable. J’ai donc relâché la pression sur mes collaborateurs, et sur moi-même ! En effet, nous avions de telles marges que si une personne avait deux heures de retard au bureau, je n’y voyais aucun inconvénient. C’est un de mes plus anciens collaborateurs qui m’a mis la puce à l’oreille, en me disant un jour: “Patron, je m’ennuie et ça ne m’était jamais arrivé auparavant avec vous !”». Aussi, n’oubliez pas que votre rôle doit être celui de «l’agitateur d’idées numéro 1». Bougez, voyagez, rencontrez des confrères mais, surtout, apportez le changement au sein de votre entreprise !
A vous de jouer !