Mon « codir » ne fonctionne pas

J’ai créé mon entreprise il y a 14 ans, et au fil du temps, une équipe de managers. Depuis quelques mois, j’ai tenté l’expérience du «CODIR», avec une réunion mensuelle pour évoquer des points stratégiques et amener mes managers à  réfléchir ensemble sur la vision de l’entreprise. Mais en réalité ces réunions sont tout, sauf stratégiques. Ils ne sont intéressés que par l’opérationnel quand ils ne se mettent pas à  régler leurs comptes entre eux en me demandant indirectement de jouer à  l’arbitre. J’ai bien essayé de recentrer les débats mais rien n’y fait, nous en sommes encore à  des sujets très loin de ce que j’attendais… Peut-être suis-je trop ambitieux pour ma petite structure ?

Rassurez-vous, la problématique que vous vivez n’a rien à voir avec la taille de votre structure, grande ou petite, beaucoup d’entreprises vivent la même chose, comme le disait l’écrivain Chamfort (réputé pour son cynisme) : «Les hommes deviennent petits en se rassemblant». Et arriver à créer et faire fonctionner un CODIR selon les règles est un défi permanent de nombre de vos pairs !

CODIR et esprit des lois  

Posez la question suivante à vos managers : «Quel sens donnez-vous à votre appartenance à ce CODIR» et vous verrez-pour peu qu’ils soient honnêtes dans leurs réponses- qu’à leurs yeux, il sera beaucoup plus question de statuts, de reconnaissance d’une position au sein de l’entreprise que de la véritable raison d’être de ce CODIR. «Faire partie du CODIR» c’est être PUISSANT mais pas forcément UTILE dans le sens où vous l’entendez et encore moins contribuer à des réflexions stratégiques… Aussi, vous devez rapidement rappeler à vos managers ce que vous attendez et pourquoi vous l’attendez de ces réunions. N’hésitez pas à mener votre campagne de communication en multipliant les one to one à ce sujet, vous finirez par obtenir l’adhésion mais vous ne la gagnerez que grâce à votre ténacité et à votre talent de négociateur ! Enfin, n’oubliez pas d’établir un ordre du jour détaillé de chacun de vos CODIR et de l’envoyer à l’avance pour permettre à chacun de réfléchir aux sujets que vous souhaitez voir traités.

En sont-ils capables aujourd’hui ?

Lors de votre prochain CODIR, observez ceux qui chercheront une nouvelle fois à ramener le sujet vers de l’opérationnel et demandez-vous si c’est une question d’envie ou de compétences, car ce n’est pas parce que sur notre carte de visite est inscrit un titre «ronflant» que la personne est capable de l’assumer pleinement… C’est ici que votre talent de pédagogue prendra tout son sens. Vous devrez en effet former vos managers à changer leur mode de réflexion, de lecture des situations et de modalités de résolutions/anticipation de problèmes. Encouragez les lectures, les formations en la matière mais, aussi, amenez-les à s’ouvrir sur un autre monde. Conférences, salons, benchmark, d’autres pratiques par exemple auprès de vos clients et de vos concurrents seront autant d’outils leur permettant d’enrichir leur mode de réflexion. Vous n’atteindrez pas de résultats probants rapidement et vous devrez aussi vous préparer à certains échecs, mais c’est encore une fois votre ténacité et la pertinence de votre accompagnement qui feront toute la différence !

Cohésion

Si l’équipe sur le terrain ne s’entend pas, si l’un ne passe pas le ballon à son collègue alors qu’il était le mieux placé pour marquer, alors pendant ce temps, les concurrents marqueront des buts avec une facilité certes déconcertante mais tellement prévisible ! Mais si on se renvoie la faute alors la situation est plus grave car jamais on n’identifiera la véritable cause du problème et quelle que soit l’action corrective apportée elle sera inutile ! Alors pour que l’équipe atteigne l’efficience collective, il lui faut définir clairement l’objectif commun. Et c’est à vous encore une fois que revient la responsabilité. Se renvoyer la balle pour expliquer/justifier son retard sur un livrable n’est pas digne d’un manager qui plus est membre d’un CODIR, d’autant que, bien souvent, la mauvaise foi brouille «nos radars décisionnels». Mais ce mode de fonctionnement est révélateur d’une problématique plus profonde : la cohésion de votre CODIR. Aussi, multipliez les occasions d’échanges entre eux, pour leur permettre de mieux se connaître et donc de mieux s’apprécier. Mais surtout, définissez clairement (et avec eux) votre vision, car c’est là où, ensemble, vous devrez marquer un maximum de buts !