Mon chef m’a désavoué en présence de mon équipe

Je gère un groupe de personnes vraiment pas faciles. Elles sont en permanence à  la recherche d’un conflit, «la petite bête». Mes collaborateurs sont tous des anciens de la boîte alors que moi je suis à  ce poste depuis à  peine un an.
L’un d’entre eux a commis une faute et j’ai dû, naturellement, prendre les mesures nécessaires. L’intéressé est allé se plaindre à  mon chef (son N+2 !) et celui-ci a pris fait et cause pour le collaborateur à  mon détriment ! Je me sens décrédibilisé et me demande vraiment s’il faut rester dans cette entreprise !

Que me conseillez-vous ?

k.r.-TANGER

C’est effectivement une fâcheuse situation à laquelle vous êtes confronté. Je peux imaginer votre frustration. Mais si vous acceptez de poursuivre l’aventure, il va vous falloir «vivre avec».

Le rôle de votre N+2

Certes, un N+2 doit gérer ses N-1. Mais pas seulement.  En effet, votre manager a le droit d’avoir quelques interactions avec vos collaborateurs directs. Il n’est pas interdit de séjour auprès de votre équipe.
Ceci étant dit, mettez-vous à sa place : un membre de SON équipe le sollicite pour un problème avec vous, il se doit donc de l’écouter. Il vous a désavoué…, en êtes-vous sûr ? Qu’auriez-vous fait à sa place ?
Si vous êtes convaincu qu’il a commis une erreur, alors, une fois l’orage passé, évoquez avec lui cet épisode et tentez de comprendre sa position plutôt que de le juger. En procédant de la sorte, votre manager sera certainement plus enclin de procéder de la même façon à votre égard.
Enfin, n’oubliez pas que «vous êtes le nouveau», paré au début de tous les plus beaux atours et une fois «la lune de miel» terminée, «mis à nu» par certaines critiques inévitables à votre égard. Le doute s’installe toujours mieux dans le terreau de l’inconnu, l’étranger. Apprenez à vous faire connaître et reconnaître par votre manager, passez du temps avec lui pour lui permettre de vous décoder plus facilement.

Votre rôle

Je sais que cela peut sembler difficile à entendre mais si vous en êtes arrivé là -ou plutôt si votre collaborateur a décidé de parler directement avec votre manager- c’est bien parce que vous avez dû à un moment ou à un autre failli à votre rôle de manager dans ce qu’il a de plus délicat et sensible : les relations interpersonnelles. Peut-être vous lui avez fermé tous les espaces de dialogue, ce qui l’a amené à ouvrir d’autres portes.
Votre relation avec le N+1 n’est-elle «officiellement» pas au beau fixe ouvrant ainsi une brèche dans votre équipe ?
Comment avez-vous assis votre crédibilité au sein de votre équipe ? Par l’autorité exacerbée ou une compréhension naïve du manager qui veut rester «zouine» ? Dans les deux cas, vous étiez en train de préparer «votre propre malheur». D’un autre côté, le manager «zouine», lui, ne crée pas assez de limite et les débordements sont inévitables, et, dans ce cas, qui doit «réparer les dégâts» ? Votre manager…
Aussi, si cet incident vous a fait du mal -ce que je comprends tout à fait- vous devez tout de même le considérer comme une opportunité pour vous de remise en question saine et factuelle.

Reprendre les choses en main intelligemment

Passons tout d’abord en revue les erreurs à éviter :
Vous plaindre auprès du collaborateur concerné, auprès de votre manager, de votre équipe, auprès de vos collègues…Bref, vous plaindre, cela ne servira à rien et amoindrira encore plus votre crédibilité déjà bien fragilisée.
Que faut-il faire ? Reprendre les rênes. Tenir tête à votre manager si vous êtes sûr de vous mais le faire avec calme ! Lui démontrer les faits, les risques et, pourquoi pas, partager avec lui ce que vous ferez différemment pour éviter qu’une situation identique se duplique. Traitez le collaborateur professionnellement, ne pas lui reprocher d’être aller voir le manager (rappelez-vous de la réaction/réflexe des personnes qui se sentent encerclées par un mur) mais au contraire revoir avec lui les faits et lui renouveler votre confiance (je sais, c’est difficile) pour repartir sur de nouvelles bases sans naïveté ET avec optimisme.

A vous de jouer !