Mon chef est très susceptible !

J’ai un chef compétent mais si nous devions organiser un concours de la susceptibilité il serait médaillé d’or ! En effet, il ne supporte pas les avis contradictoires, il tient à ce que nous respections les procédures à la lettre et surtout son statut de «chef»! Avec lui, j’ai parfois l’impression de me retrouver dans un autre siècle ! Cela irait si, en plus, il ne lui arrivait pas de faire des remarques à la limite de l’irrespect qui me blessent énormément. J’ai un bon job, j’aime ce que je fais mais je n’aime pas du tout mon boss !
l.o.
rabat

Toute personne possède sa propre «cartographie de motivation». L’identifier, l’analyser permet de mieux collaborer. Ainsi, apparemment, l’image semble être un point-clé pour ce manager, car, souvent, une personne susceptible est très concernée par l’image qu’elle peut renvoyer. Si ce levier est confirmé, usez et abusez-en ! La ficelle vous semblera grossière, mais votre chef, lui, ne la verra pas !
Ainsi, si vous souhaitez le contredire sur un point, ne le faites jamais en public, et privilégiez le mode «suggestion» plutôt que critique, par exemple : «Chef, l’idée que vous avez évoquée tout à l’heure en réunion au sujet du recrutement d’un nouveau commercial junior était vraiment intéressante. Je voulais avoir votre avis sur ce CV d’un candidat qui a déjà deux années d’expérience et qui a travaillé dans cette grande multinationale. Je pensais en fait surtout à l’impact du recrutement de ce type de calibre sur l’image de votre département…»

Fixez les limites de ce que vous pouvez accepter
Nous devons le respect à notre hiérarchie mais ce dernier n’est en aucun cas A SENS UNIQUE ! Aussi, fixez-vous des limites «d’acceptation». En effet, nous devons tous travailler mais cela ne signifie pas que nous devons TOUT accepter !
Si cette limite est dépassée, n’hésitez pas à en parler avec votre responsable (mais jamais en public ). Certes, vous allez prendre un risque et ce sera à vous de l’assumer mais ne pas le faire reviendrait à renier votre intégrité et le prix à payer serait décidément trop élevé ! De plus, ce genre de personne se comporte parfois comme un enfant qui testerait jusqu’où il peut aller. Face à une personne qui refuse de courber l’échine et qui l’exprime avec fermeté et calme, elle est souvent totalement désarçonnée et fait machine arrière aussi rapidement qu’elle s’était emportée !

Apprenez de ses défauts…
D’ici à quelques années, vous serez certainement amené à diriger une équipe. Cette expérience vous sera donc très utile pour être efficace dans cette fonction, à l’image de cette personne qui raconte ainsi son expérience. «J’avais un manager» bicéphale. «De l’extérieur, on pouvait s’imaginer qu’il était tout simplement parfait, respectueux de son équipe, privilégiant le management participatif, grand travailleur. Mais en réalité, avec nous, il se transformait en véritable tyran, remettant en question certains engagements, ne respectant absolument pas son équipe et adoptant un mode de management très autoritaire. Quelques années plus tard, lorsque j’ai eu à mon tour à gérer une équipe, j’ai toujours gardé à l’esprit les défauts de cette personne et, souvent, lorsque j’avais certaines réactions, je me reprenais rapidement car je ne voulais en aucun cas lui ressembler !»
Même si, aujourd’hui, la portée de ce conseil ne vous apparaît pas pleinement, profitez-en tout de même pour capitaliser sur ces «worst practices» !

…et ne vous trompez pas de bataille
Dans le monde du travail nous sommes aujourd’hui amenés à collaborer avec toutes sortes de personnes. Lorsque nous avons de la chance et que de gentilles fées se sont penchées sur notre… CV, nous avons le plaisir de travailler avec des personnes très agréables et sur la même longueur d’ondes que nous… D’autres fois, nous sommes confrontés à des comportements qui se situent à des années-lumière de notre mode de fonctionnement mais sommes obligés de faire avec.
Le plus important est de garder en tête l’essentiel. Aussi, fixez-vous des objectifs business très clairs et concentrez-vous pour les atteindre sans faire attention à ce défaut, somme toute assez courant !
En résumé, apprenez à vous blinder par rapport à ce type de comportements, car la liste des personnes qui risquent de vous déstabiliser tout au long de votre carrière est longue !
A vous de jouer !

Yasmina Chbani
Formatrice certifiée
Dale Carnegie Maroc