Mon boss ne croit plus en moi

Je suis dans la même entreprise depuis de nombreuses années. Je pense que je n’ai plus rien à  prouver car j’ai démontré mon très fort attachement, mon implication et les résultats sont là . Mais depuis quelques temps je sens que mon boss ne se comporte plus de la même façon avec moi. Il ne me confie plus certaines missions, m’impose des collègues pour d’autres missions comme si je n’étais pas capable de les mener à  bien tout seul. Il y a même certaines réunions auxquelles je ne suis même plus convié. Je commence à  perdre le goût du travail et deviens irascible vis-à -vis de mon équipe et même de mes proches !

En ce moment vous êtes moins sollicité par votre «boss». Et alors ? Est-ce la le signe indéniable que vous n’êtes plus dans «ses petits papiers» ? Alors attention, évitez d’être contaminé par une paranoïa aiguë qui ne ferait qu’empirer la situation !

Vous avez tout à prouver

Comme dans un couple, la vie en entreprise se gagne «tous» les jours. Nous ne pouvons pas raisonnablement nous reposer sur quelques lauriers qui s’appelleraient implication et fidélité. Même vos résultats doivent être revus, car s’ils sont le reflet d’une routine bien confortable, si vous vous êtes contentés pendant des années à atteindre vos objectifs sans jamais les dépasser, eh bien vous avez perdu quelques lauriers sur le chemin !
Aussi, envisagez votre travail comme un défi que «vous vous» lancez et fuyez votre zone de confort dans laquelle vous semblez vous être installé depuis un peu trop longtemps…
La plupart des idées reçues existent pour être démenties….sur le terrain. Ainsi, fini l’idée galvaudée qui consiste à lier automatiquement un ancien avec un réfractaire au changement. Bien au contraire, lorsque ces anciens se réveillent et se mettent à innover ils ont pour eux une longueur d’avance qui ne peut se gagner dans aucune université cotée et qui s’appelle l’expérience ! Aussi, à vous de visiter un maximum de foires et salons, d’assister à des séminaires pointues, de vous ouvrir au monde qui vous entoure et d’apporter d’abord pour vous, puis pour votre entreprise, un vent de fraîcheur performant dans les bureaux ! Remettez-vous en question avant que l’on vous le demande, vous verrez c’est beaucoup moins douloureux pour notre…ego et beaucoup plus efficace pour notre «branding personnel».
Rien de pire que de se laisser aller à ne rien faire. Entamer une tâche sans la boucler, ouvrir ses emails sans y répondre, laisser son bureau crouler sous les dossiers et parapheurs : voilà les symptômes de la procrastination ! Aussi, fixez-vous des objectifs simples et atteignables pour chacune de vos journées par exemple : répondre à la sollicitation du département qualité, recevoir le candidat en recrutement, revoir le budget de tel projet… Petites batailles mais grande victoire sur votre morale assurée.

Ah, ces boss ingrats !

Et oui, «attendez-vous à de l’ingratitude» (c’est un de nos principes Dale Carnegie pour nous aider à travailler sur notre attitude et notre mental) et même s’il est un peu dur : il est tellement vrai ! Votre boss vous ignore un peu ces derniers temps ? Vous n’êtes peut-être pas fautif de cet éloignement, mais par contre, vous êtes entièrement responsable de l’impact qu’il a sur vous ! Allons, un grand (j’imagine) garçon comme vous a encore besoin de son boss pour maintenir sa motivation ! N’est-ce pas un peu dangereux de se fragiliser de la sorte ? Alors, si je comprends bien, une invitation à une réunion avec lui et hop votre moral remonte au firmament ? Qu’en pensez-vous ? Apprenez donc à développer votre autonomie en matière de motivation et ne la confiez pas à un manager trop occupé pour la maintenir pour vous ! Vous êtes un adulte, raccrochez-vous à votre vision, mettez-vous au travail et obtenez des résultats d’abord pour vous ! Alors plutôt que d’attendre des signes prouvant que votre boss croit en vous, croyez en vous-même et foncez !
A vous de jouer !