Mes directeurs sont des concierges !

Je ne pensais vraiment pas qu’à  ce niveau de responsabilité des directeurs pouvaient se comporter de cette manière. En fait, ces personnes passent la majorité de leur temps à  chercher l’information et surtout concernant mes activités. Ils veulent tout SAVOIR à  mon sujet et je me demande bien pourquoi ?
Dernièrement j’ai même appris que mes déplacements étaient suivis à  la trace, c’est une situation inacceptable et surtout incompréhensible ! Déjà  que certains d’entre eux, par leur pouvoir de blocage, me font perdre beaucoup de temps . Si en plus ils vont se mêler de mon agenda… à‡a dépasse l’entendement !

Bienvenue dans le monde des Big-boss ! Eh oui, passés les quelques mois d’euphorie, ces Big-boss s’aperçoivent que plus ils gravissent les échelons, plus la vue de leur bureau est splendide certes, mais plus l’oxygène se raréfie ! Seuls et en même temps très entourés, trop parfois.

Big Brother is watching you

Oui, le moindre de vos faits est observé, scanné et commenté. Pourquoi ? Eh bien tout d’abord à cause de votre statut tout simplement ! Vous êtes le Big-boss, celui qui a le pouvoir sur tout (pensent-ils….), qui maîtrise le jeu et énonce les règles. Un déjeuner pris sur le pouce avec l’un de leurs collègues pour terminer une réunion, et voilà les bruits qui courent «ça y est il va le nommer», une remarque de votre part lors d’une réunion et une envolée lyrique de rumeurs dans les couloirs 5 minutes après ! Aussi, sachez-le, et ce, pour mieux mesurer vos actes et propos, car ces derniers ont un impact que vous ne soupçonnez certainement pas !
Avec votre logique «cartésienne», vous vous demandez sûrement pourquoi ces directeurs passent autant de temps à «enquêter» sur votre quotidien. Pourquoi ont-ils besoin de savoir qui vous rencontrez, sur quel sujet vous réfléchissez ? Eh bien c’est avant tout un problème de confiance en soi et de mauvaise compréhension de vos évidences. Confiance en soi car (à tort ou à raison) ils craignent peut être de ne pas être à la hauteur, et évidences non partagées car ils ne voient pas que pour vous, seuls les résultats comptent !

Le loup est dans la bergerie

Vous êtes en train de vous battre pour porter haut les couleurs de votre entreprise, vous multipliez les réunions, les déplacements, les réflexions et voilà que vous vous apercevez que vos combats les plus durs sont en interne !
Certes c’est agaçant, mais c’est un fait. Certains Big-boss avouent passer plus de 60% de leur temps à gérer des problématiques internes et seulement 40% à réellement gagner des points avec leurs interlocuteurs externes à l’entreprise.
Mais en même temps, n’est-ce pas la raison d’être de votre fonction : inspirer, gérer et motiver vos troupes ? C’est comme cela, vous ne pourrez gagner des points qu’avez eux, alors quel que soit le casting de votre équipe, c’est à vous de générer de l’harmonie…performante ! Après, à vous de décider jusqu’où vous êtes prêt à aller et ce que vous refuserez…d’accepter !

Valeurs

La maturité n’a rien à voir avec l’âge d’une personne et encore moins son titre !
Et en la matière, il semblerait que concernant votre équipe vous avez des «foyers de progression»â€ˆ(même si vous n’êtes pas le seul Big-boss dans ce cas, loin s’en faut !)
Aussi, faites en sorte de concentrer les efforts de votre équipe sur un mode opératoire valeurs comme : maturité, transparence, responsabilité. A chaque fois que vous en aurez l’occasion, évoquez le sujet : qu’est-ce que ces termes évoquent pour eux ? Quel lien font-ils entre ces valeurs et leur quotidien professionnel ?
Vous n’arriverez pas à métamorphoser vos «espions» mais vous aurez au moins eu le mérite de lancer le débat et, qui sait, peut-être arriverez-vous à leur donner envie de grandir… vraiment ?