Mes collaborateurs ne disent jamais rien en réunion !

Lors de nos réunions, je m’attends à  ce que mes collaborateurs s’impliquent, échangent leurs idées, mais rien. Le silence ou au mieux quelques hochements de tête pour acquiescer à  tout ce que je dis… J’ai beau essayé de les faire parler mais rien, et du coup c’est à  moi de donner toutes les réponses alors que je cherche au contraire à  confronter mes idées avec les leurs !

C’est vrai qu’il est toujours assez étrange d’assister à ce type de réunions où finalement il n’y a qu’une seule personne qui…se réunit avec elle-même. Et où les autres participants restent spectateurs d’un échange d’idées qu’elles sont censées alimenter…

La réunion

Avant de nous intéresser aux raisons profondes de ce silence assourdissant, commençons d’abord par évoquer la «logistique». En effet, si vous demandez à vos collaborateurs de réagir au pied levé à certains sujets, sans leur avoir laisser le temps d’y réfléchir, il ne sera pas étonnant de ne pas avoir un réel feedback de leur part. Aussi, respectez le code en la matière ! Prévenez au moins 48h à l’avance et indiquez clairement l’agenda de cette réunion avec ce qui sera attendu de chacun. Enfin, n’oubliez pas de n’inviter que les personnes concernées.

Et si c’était vous ?

Votre personnalité peut en effet avoir un rôle à jouer dans cette problématique. Un leadership trop fort, des idées bien affirmées et une fâcheuse tendance à monopoliser la parole sont des traits de caractère qui vous correspondent ?
Alors ne cherchez pas plus loin les raisons de ce silence ! Vos collaborateurs n’interviennent pas en réunion tout simplement parce que vous ne leur en laissez pas l’opportunité.
Certes, vous dites que vous faites le contraire, mais en êtes-vous sûr ? Si vous arrivez avec une problématique «je compte repeindre les locaux» et enchaînez par votre solution : «J’ai pensé au bleu mais je voudrais avoir votre avis» pour vous lancer par la suite dans une longue énumération étayant la pertinence de votre solution, alors ne vous étonnez pas que personne n’ait vraiment envie de vous dire que le rouge serait bien plus intéressant comme couleur !
Aussi, contentez-vous de lancer le débat et mettez-vous tout de suite en retrait, prenez des notes, évitez les remarques acerbes lorsqu’une suggestion ne gagne pas vos faveurs et vous verrez que vos équipes émettront de…nombreuses idées !

Vous voulez des leaders ?

Ne pas intervenir en réunion n’est que symptomatique d’une problématique plus profonde. Vos collaborateurs ne sont pas des leaders.
Et c’est bien cela le problème. Beaucoup de «managers» pensent que leur rôle consiste à «mener la troupe», à trancher et à prendre TOUTES les décisions. Alors, au fil du temps, ils s’étonnent de ne pas avoir une équipe mature et autonome ! Quel paradoxe ! Impliquez-les plus et mieux dans les processus de décision, écoutez -jusqu’au bout- leurs suggestions, laissez-les prendre des décisions ( et faire des erreurs), et vous verrez que même votre présence ne sera plus indispensable lors de ces fameuses réunions, et, ce jour-là : vous aurez gagné !