Maman et manager : peut-on réellement concilier les deux ?

Aujourd’hui on me propose une très grande opportunité, mais je sais que cela va avoir un impact très important sur ma famille qui n’a que moi (je suis une maman seule comme on dit). Je me dois de subvenir aux besoins des miens mais de l’autre côté j’ai le devoir de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour créer le bon environnement à la maison, et je crains de ne pas pouvoir réussir les deux «jobs» ! Que me conseillez-vous ? M.O.- Rabat

Vous êtes de plus en plus nombreuses aujourd’hui à devoir tout mener de front : les devoirs à surveiller et le CODIR à préparer, l’histoire du soir à lire et les 27 emails reçus depuis que vous êtes -enfin- rentrée à la maison et auxquels il faut répondre, le team-building auquel on doit impérativement participer et le spectacle de fin d’année du petit dernier…Un combat de tous les jours que la plupart réussit avec brio et même avec une certaine élégance ! Alors BRAVO à vous, vous avez décroché une promotion méritée : savourez ce moment avant de passer à l’étape du «Comment faire»!

Réussir sa vie ou dans la vie ?

Une vraie question, n’est-ce pas ? Devons-nous œuvrer pour réussir «dans la vie» et donc axer nos efforts sur notre carrière professionnelle, ou tenter de réussir la quadrature du cercle ? C’est une question que beaucoup d’entre nous se posent, et qui est d’autant plus complexe lorsqu’on est «seule à la maison». Mais si le plus important n’était pas là ? Si la véritable question était: Vivre sa vie en cohérence profonde avec ses valeurs? Car, ce qui compte avant tout c’est bien d’agir avec droiture et éthique dans tous nos actes : même les plus anodins. C’est avant tout cela que nous devons garder en tête ! Aussi, écoutez votre instinct, car c’est de lui qu’émanent vos valeurs les plus profondes.

Savourez vos imperfections!

Nous savons tous que la perfection n’est pas de ce monde : et pourtant nous ne cessons de nous autocritiquer pour TOUT ce que nous n’avons pas réussi à faire ! Alors, commencez d’abord par oublier ces images d’Épinal de réussite pleine et entière entre vie privée et vie professionnelle! Et concentrez-vous sur tous les autres champs des possibles. A commencer par l’élimination de toutes les tâches inutiles et/ou à déléguer qui vous permettront de dégager du temps pour votre travail et vos enfants. Négociez les déplacements: en ces temps de crise, beaucoup d’entre eux sont fort heureusement remplacés par des conf call efficaces et courtes ! Entourez-vous également de personnes efficaces et, si besoin, coachez-les pour atteindre la même «communion d’évidence» quand il s’agit des indicateurs temps, coûts, qualité. Mais surtout, privilégiez les moments de qualité avec vos enfants, de réels échanges sans téléphone ni iPad, et ce, même s’ils ne durent que peu de temps. Ces moments seront toujours plus «forts» que si vous étiez en permanence «scotchée» à votre écran lorsque vous passez du temps avec eux.

Et enfin : savourez votre travail et le sentiment d’accomplissement qu’il vous procure : vos enfants vous veulent plus que tout épanouie et heureuse.

Pensez au modèle que vous leur donnerez comme une empreinte pour la vie: celle d’une femme qui se donne les moyens d’en avoir et qui en même temps n’oublie jamais «son job préféré»: celui de MAMAN!