Ma collaboratrice ne tient jamais ses délais !

C’est toujours la même rengaine avec cette collaboratrice, «elle n’a pas eu le temps, elle a trop de dossiers à  gérer, elle n’avait pas compris la date de livrable….» Bref, jamais au rendez-vous quand il s’agit de respecter ses engagements. Mais par contre lorsqu’il s’agit de quitter à  17h30 précise le bureau, là , la ponctualité est bien là  !
Je me suis retrouvée encore ce week-end à  travailler sur ses dossiers vu son incapacité à  tenir ses délais. Que me conseillez-vous ?

Passer ses week-ends à travailler n’est pas forcément la manière la plus agréable, n’est-ce pas ? Mais quand il s’agit en plus de dossiers d’une autre personne cela peut être très frustrant. A qui la faute ?

Je suis en retard !
En retard !

A l’image du lapin d’Alice aux pays des merveilles, il semblerait qu’il existe une catégorie de collaborateurs qui est en permanence en retard sur les échéances, nous les voyons, débordés, stressés et, le plus souvent, se plaignant de la charge de travail. C’est une donnée ; reste à en connaître la véritable cause.
Il peut s’agir d’abord d’une charge de travail trop lourde par rapport à celle des autres et, dans ce cas, vous savez ce qui vous reste à faire : répartir plus raisonnablement !
Souvent, il ne s’agit pas de cela, mais simplement d’une personne peu engagée dans son travail et ayant une compréhension de ses droits et devoirs assez limités.
Aussi, prenez le temps de discuter avec elle de la raison d’être de sa fonction, de ses objectifs, de sa manière de gérer son temps, soyez ouvert tout en restant ferme sur vos attentes à son égard. Ne vous attendez pas à des miracles suite à cet échange, qui auront pour seul mérite d’avoir clarifier une bonne fois pour toute votre ressenti pas rapport à cette situation.

Déléguez vraiment

Et pendant que vous travailliez au dossier de votre collaboratrice ce week-end, que faisait cette dernière ? Sans doute se reposait-elle de cette semaine si stressante ?
Trouvez-vous cela juste ? Pensez-vous que cela soit la meilleure méthode pour lui faire prendre conscience de ses défaillances ?
Au final, il doit être bien agréable de travailler sous vos ordres : «Si je ne termine pas mon dossier, pas grave, puisque mon boss s’en chargera !»
Vous voyez bien que cette démarche ne vous mène à rien, alors faites en sorte de ne plus racheter votre délégation à l’avenir. Et pour ne pas avoir la pression du livrable, adoptez un mode de suivi anticipatif qui vous évitera de reprendre vous-même les dossiers en urgence.

Sanctionnez

Vous ne pouvez valoriser de la même manière le travail de cette collaboratrice avec celui d’un autre qui, lui, respecterait sa part de travail ainsi que ses engagements.
Aussi, lors de l’entretien d’évaluation, veillez à faire en sorte que cette défaillance soit correctement et justement sanctionnée. Je sais, c’est parfois dur à faire, d’autant que l’évalué a tendance à confondre effort avec résultat, mais si vous ne tranchez pas dans «le vif» vous risquez de voire perdurer cette situation et d’aboutir à des décisions beaucoup plus définitives.
Alors, faites en sorte d’avoir de VRAIS week-ends mais aussi une collaboratrice mature et responsable !