Les technologies au cœur de la riposte contre la crise

• Les solutions technologiques et de digitalisation se sont présentées comme les principales alternatives face aux nombreuses restrictions imposées.
• Des solutions qui peuvent toucher aussi bien l’infrastructure IT, la dématérialisation comme l’organisation et le e-learning.

Face à la crise sanitaire et un contexte économique sans précédent, beaucoup d’entreprises ont fait preuve d’agilité et de résilience pour prendre des décisions nouvelles afin de traverser cet épisode, dont personne ne connaît la durée réelle, ni à l’échelle nationale ni à l’internationale.
Au cœur de la riposte contre la crise, les solutions technologiques et de digitalisation se sont présentées comme les principales alternatives face aux nombreuses restrictions imposées.
Pour exemple, les applications de visio-conférence (zoom, webex, skype, microsoft teams…) ont sans aucun doute vu leur usage exploser pendant le confinement, notamment pour les réunions de travail.
Bref, pour rester en mode survie, les entreprises ont besoin de retrouver la croissance, s’organiser et surtout s’adapter aux nouvelles contraintes identifiées et celles à venir.
«Pour cela, les solutions ne manquent pas. Si la plupart des problématiques des entreprises restent financières, il n’en demeure pas moins que d’autres alternatives peuvent être à la portée des entreprises, notamment en matière de technologie», précise Hicham Bennis, DG de l’agence Blue Chili.
A l’occasion, l’agence spécialisée en Event prépare son salon virtuel B to B, «Solution Covid Expo» du 22 au 23 juillet, avec pour objectif de rapprocher les dirigeants d’entreprises des solutions et des partenaires dont ils ont besoin pour contrer la crise et retrouver la croissance. «Les entreprises ont besoin certes de solutions directement liées aux contraintes sanitaires (produits d’hygiène ou de sécurité, équipements de protection, aménagements spéciaux…), de financement, mais aussi de solutions répondant à des besoins latents mis à nu lors de cette crise, comme l’infrastructure IT, la dématérialisation, l’organisation, le e-learning ou encore la signalétique», rajoute-t-il.

Une crise sanitaire qui a boosté également la capacité d’innovation des entrepreneurs

A cet titre, les responsables du salon tablent sur une centaine d’exposants qui agissent dans divers domaines comme l’hygiène et sécurité, la cybersécurité, les technologies RH, les solutions de e-marketing… «L’objectif est que chaque entreprise ou dirigeant peut construire sa propre boîte à outils en mettant en place les solutions nécessaires à la relance», souligne Hicham Bennis.
Une crise sanitaire qui a boosté également la capacité d’innovation des entrepreneurs marocains. A noter, à titre d’exemple, que de nombreuses start-ups se sont mobilisées au pic de la crise pour contribuer à l’effort national, en mettant à disposition des autorités tout leur savoir-faire pour lutter contre l’épidémie. Elles sont illustrées dans plusieurs domaines comme les services en ligne, l’impression 3D, les modélisations de l’épidémie, les solutions de paiement à distance… Tous ces exemples ont démontré que la technologie peut aider à gérer la crise.