Les Sources de financement pour créer son entreprise

Famille, réseaux, business angel…, les solutions sont variées. Il est possible de jumeler plusieurs types de financement pour réunir le montant nécessaire.

Les ressources financières font souvent défaut pour démarrer un projet. La plupart des entrepreneurs pensent d’abord aux prêts bancaires qui ne sont pas facilement accessibles. Pourtant d’autres solutions existent. Tour d’horizon.

Le Capital investissement

Même s’il se développe à petite échelle et peine à s’imposer, le capital investissement, c’est plus de 3,6 milliards de DH investis en 2012 et plus de 9 milliards de DH levés depuis 2006. A ce titre, les sociétés du capital investissement financent aussi bien le démarrage d’une entreprise, son développement, sa transmission ou encore sa recapitalisation en cas de difficultés. Une vingtaine de sociétés de gestion existent aujourd’hui sur la place dont la majorité sont membres de l’Association marocaine des investisseurs en capital (AMIC).
Ajoutons également que la plupart des fonds restent à vocation généraliste, toutefois certaines se spécialisent dans des secteurs précis, à l’image d’Emerald Fund, spécialisé dans l’agro-industrie.

Les Business angels

Interface Conseils Investissements, Atlas Business Angel…, les business angels font de plus en plus partie du paysage économique marocain. Ils sont ouverts à toutes les personnes intéressées par l’investissement dans les entreprises en création. Leur particularité est que les porteurs de projets bénéficient de la contribution de dirigeants d’entreprises, en termes de financement, d’expertise, d’expérience et d’utilisation de leurs réseaux relationnels.

Le financement public

Moukawalati, Moussanada, Imtiaz…L’Etat soutient le financement des PME. Le problème est que la plupart de ces programmes s’adressent à des entreprises qui ont au moins deux années d’existence.

Le crédit-bail ou le leasing

Les entreprises recourent au leasing pour éviter les investissements lourds dans des biens matériels, comme les voitures de fonction ou de transport de marchandises. A l’issue du contrat, l’option d’achat peut être levée. Dans la pratique, les entreprises utilisent souvent cette solution pour devenir in fine propriétaires de leur parc matériel.

Aides aux entreprises innovantes

Les entreprises et les projets de Recherche et développement bénéficient de soutiens spécifiques. Par exemple, l’Association marocaine pour la promotion de l’ingénierie informatique (AMPII) organise chaque année une compétition de business model où le gagnant reçoit un chèque de 100000 DH ainsi qu’une bourse de 5 000 dollars pour participer à un mois intensif à la Silicon Valley aux Etats-Unis.

Les proches

Bien évidemment, si plusieurs solutions sont envisageables, l’entourage familial reste dans plusieurs cas la première source de financement. C’est ce que les Américains appellent le Family Money. Comme les mises sont parfois faibles, il faut souvent convaincre un bon nombre de proches pour mobiliser des sommes importantes.
Ailleurs, ce mode dépasse le cercle familial. Certains sites permettent aux créateurs de faire appel aux internautes. La loi limite cependant le nombre d’investisseurs à 150 et la somme à collecter à 300000 euros pour un investissement en capital.