Les onze commandements de l’International Coaching Federation

Selon le processus d’accréditation de l’International Coaching Federation (ICF), association qui réunit 8 500 membres et représentée dans 40 pays, le coach doit respecter certaines règles déontologiques dont voici les principales.

Etablir les fondations

Respecter les directives éthiques et les normes professionnelles ; comprendre les normes et l’éthique du coaching pour les appliquer de façon appropriée dans toutes les situations.
Etablir le contrat de coaching ; comprendre ce qui est exigé dans une interaction spécifique de coaching et se mettre d’accord avec le nouveau client sur les procédures et la relation de coaching.

Co-créer la relation avec le client

Construire un climat fondé sur la confiance et l’intimité ; savoir créer un environnement instaurant respect mutuel et confiance continue.
Faire vivre une relation de qualité : présence et rayonnement ; être pleinement présent et créer une relation spontanée avec le client avec un style de communication ouvert, flexible et rassurant.

Communiquer avec l’impact le plus fort Ecouter avec attention; savoir se focaliser sur ce que le client dit et ne dit pas afin de comprendre le sens véritable de ce qu’il dit lorsqu’il parle de ses désirs, et favoriser l’expression personnelle du client.
Poser des questions fortes ayant du sens ; poser des questions qui permettent de révéler les informations nécessaires pour profiter au maximum de la relation de coaching et en faire bénéficier le client.
Pratiquer une communication directe et indirecte; communiquer efficacement pendant les séances de coaching et utiliser un langage ayant l’impact positif le plus fort possible sur le client.

«Apprendre à apprendre» à réussir

Enrichir et ouvrir le champ de conscience; être capable d’intégrer et d’évaluer avec précision les sources multiples d’information et présenter des suggestions qui aident le client à atteindre les résultats fixés.
Dessiner les actions à entreprendre. Co-créer des opportunités d’apprentissage continu, pendant les séances de coaching et les situations quotidiennes afin d’entreprendre de nouvelles actions qui généreront le plus efficacement possible les résultats souhaités.

Planifier et établir des objectifs ; être capable de développer avec le client une démarche de coaching efficace.
Gérer les progrès et la responsabilité; être capable de centrer son attention sur ce qui est important pour le client et le laisser assumer la responsabilité de ses actions.