Les entreprises contraintes de changer de mode de management

Intelligence collective, design thinking, lean management…, plusieurs modes de management ont émergé durant ces dernières années. Dans cette ère complètement digitale, les entreprises s’engagent de plus en plus pour la qualité de vie au travail et les collaborateurs sont davantage centrés sur leurs propres aspirations.

Innovation, stratégie, offre, organisation…Beaucoup d’entreprises se réinventent pour se différencier. Mais de plus en plus, cette mutation ne concerne pas uniquement ces éléments cités, mais aussi en termes de management car les individus et leurs comportements évoluent au fil du temps. Avec la transformation digitale et l’arrivée des nouvelles générations, on peut dire que ces derniers ont révolutionné le monde des entreprises.

Dans cette ère complètement digitale, les entreprises s’engagent pour la qualité de vie au travail et les collaborateurs sont davantage centrés sur leurs propres aspirations, dans une certaine quête de sens, cherchant à établir une cohérence entre leur vie personnelle et professionnelle.

Pour ainsi dire, de nombreux spécialistes en management se sont penchés sur les grandes tendances managériales de ces dix dernières années. La plupart s’accordent aussi à dire que des changements s’opèrent. On passe par une logique d’économie de marché à une logique plus humaniste. L’accent est davantage mis sur la cohésion et sur la façon de moduler les équipes de travail. A savoir comment faire travailler cette intelligence collective et émotionnelle.

Miser sur les personnes plutôt que sur les stratégies

Des approches plus modernes sont même de plus en plus privilégiées comme le Design Thinking qui consiste à adopter une approche utilisateur pour déduire les fonctionnalités les plus en adéquation avec le besoin de son client. C’est l’alliance de l’intuitif et de l’analytique pour parvenir, à travers des essais et des tests, à une offre optimale pour l’expérience client.

Ou encore le Lean Start-up, une approche et techniques alliant le principe d’efficacité du Lean management à la réactivité et l’agilité des start-up.
Bref, les nouvelles tendances du management sont diverses et l’innovation et la technologie joueront un rôle déterminant dans les relations à l’intérieur de l’entreprise.

In fine, miser sur les personnes plutôt que sur les stratégies serait davantage important et les entreprises et, spécialement, les départements RH seront amenés à jouer un rôle déterminant.