Les conseils d’administration sont plus conscients de la RSE

Les plus hautes instances de gouvernance des entreprises donnent-elles assez d’importance à  la promotion de la responsabilité sociale ?

Une question à laquelle s’est attaché le cabinet Vigeo pour réaliser son enquête sur l’enjeu de la RSE auprès des conseils d’administration. Le cabinet a ainsi réalisé une étude à partir de la notation de 1 223 entreprises cotées en Amérique du Nord, en Asie et en Europe. Six points sont étudiés : l’inscription de thèmes de responsabilité sociale à l’ordre du jour du conseil d’administration (respect des droits de l’homme, capital humain, éthique des affaires, protection de l’environnement, engagement sociétal), l’intégration de la responsabilité sociale dans les formations des administrateurs, l’inclusion des risques de responsabilité sociale au périmètre du contrôle interne, l’intervention du Comité d’audit dans la supervision des risques de responsabilité sociale, la certification externe des rapports RSE et la prise en compte des indicateurs de responsabilité sociale dans la rémunération des dirigeants exécutifs. Il ressort de l’étude que les entreprises cotées sont de plus en plus nombreuses à mettre en exergue, dans leurs rapports annuels et leurs rapports de développement durable, l’implication de leurs conseils d’administration dans la définition et le suivi de leurs engagements de responsabilité sociale. Leur communication, une fois mise en place, devient de plus en plus détaillée.

Les entreprises européennes, bons élèves en matière de communication

Les entreprises européennes sont celles qui restituent les données les plus détaillées sur la supervision de la responsabilité sociale par leurs CA. Les nord-américaines sont en revanche plus avancées en matière d’intégration des enjeux RSE aux critères de rémunération des dirigeants.

Par ailleurs, les entreprises opérant dans des contextes fortement réglementés, ou dans les secteurs exposés à l’intervention des associations de la société civile sont celles qui s’efforcent le plus de démontrer que la responsabilité sociale est activement portée par leurs administrateurs.

Fouad Benseddik, directeur de la Méthodologie et des relations institutionnelles de Vigeo, a souligné à ce titre que «même si beaucoup reste à faire, les pratiques innovantes identifiées par Vigeo montrent que des outils et des processus existent qui permettent d’ériger la responsabilité sociale en sujet de gouvernance à part entière».