Les compétences qui font la différence : Avis de Ahmed KOUDDANE, DG de Synthèse Conseil

La compétence dépend de la position du cadre.

A mon sens, la compétence d’un cadre ou d’un manager s’évalue par référence à sa capacité à atteindre les objectifs qui lui sont assignés et à travers lui au personnel qui lui est rattaché. Il s’agit par conséquent d’un ensemble d’aptitudes qui font de lui un cadre compétent productif pour l’entreprise qui l’emploie. La question est de savoir quelles sont ces aptitudes qui qualifient la compétence des cadres. Je pense personnellement qu’elles dépendent de la position du cadre dans la structure d’organisation et de ses attributions mais de manière générale je cite celles qui me paraissent essentielles : la capacité à manager une équipe, l’aptitude en matière de communication, l’anticipation et la qualité de ses prévisions ainsi que la participation à la chaîne des valeurs. Il est vrai qu’un cadre est compétent s’il sait déléguer, faire faire le travail, se vendre et vendre la performance de son équipe et participer de manière efficace à la stratégie et aux plans d’action de l’entreprise. Il est souvent dommageable de constater l’implication des cadres dans les aspects techniques sacrifiant ainsi leur management des équipes et leur vision prospective. Cette perception des compétences chez les cadres nécessite naturellement un effort continu de cadrage. Le monde évolue désormais très vite, l’entreprise aussi et cela se traduit par une mutation continue de la compétence des cadres. Il s’agit de réagir de manière rapide à travers cette compétence face à plusieurs situations comme la refonte des méthodes de travail, la mutation des systèmes d’information, le lancement de nouveaux produits, la résolution de problèmes et de crise…