Les compétences qui font la différence : Avis de Abdellilah SEFRIOUI, DG du cabinet Axe RH

Le terme compétence prête à  confusion.

Le terme compétence prête à confusion car le sens commun le confond avec d’autres termes comme aptitude, capacité, connaissance, qualification, qualité, savoir-faire,… On pourrait  définir la compétence comme le processus qui indique comment quelqu’un arrive à mobiliser dans le feu de l’action tout ce qu’il a appris, de par son expérience et sa formation, en vue d’atteindre une performance donnée. Je mettrais en priorité les compétences qui ont trait au réexamen permanent tant de l’environnement externe que de l’organisation interne de l’entreprise. En effet, dans un environnement de plus en plus instable, complexe et incertain, il est primordial d’exceller dans l’identification d’opportunités et des menaces que présente l’environnement externe dans lequel opère toute organisation. Concrètement, cela suppose la capacité accrue d’utiliser l’intelligence du terrain, d’écouter ses clients et son marché et d’avoir une vision prospective en prenant en compte les intérêts et activités futurs de l’organisation, de ses partenaires ainsi que de ses concurrents. Cela suppose aussi la capacité d’en tirer les conséquences sur le plan interne. Par ailleurs, il est vrai que la complexité constitue un défi majeur de notre temps en raison de la rapidité des communications, du développement rapide des nouvelles technologies, de la part croissante de l’immatériel et de la mondialisation de l’économie. Certaines pratiques managériales sont remises en compte pour intégrer cette nouvelle réalité.