Les avantages sociaux : Avis de Essaid Bellal, DG du cabinet Diorh

Il est nécessaire de faire entrer les avantages complémentaires dans le budget global des frais de personnel et de trouver le bon compromis entre les différents éléments de rémunération.

Essaid-BellalDans la plupart des entreprises, les avantages sociaux se sont renforcés au fur et à mesure sans règle logique. Certaines ont commencé bien avant même l’indépendance, notamment l’ex-Régie des tabacs, l’ex-Régie autonome des transports en commun (RATC) ou encore l’Office chérifien des phosphates (OCP). Parmi les avantages les plus accordés, on trouve les primes des fêtes religieuses, primes de scolarité, primes de pèlerinage/Omra, colonies de vacances pour les enfants… Parfois, certaines entreprises se sont montrées généreuses durant les années fastes à l’image de l’Office national de l’électricité (ONE) qui était pionnier en matière de logement social.

Les banques sont également outillées en la matière puisqu’elles ont développé au fil des décennies une panoplie d’avantages visant à renforcer la fidélisation. Plus récemment, les entreprises accordent, par le biais de leur comité d’entreprise, des avantages pour les loisirs (chèques cadeaux, bons d’achat, chèques-vacances ou loisir, abonnements à des clubs, invitations à des spectacles, places de cinéma…).

Il faut souligner que ces avantages sont appréciés par les employés, principalement ceux à revenu moyen ou faible. Cela développe l’esprit d’appartenance, la culture d’entreprise… Plus le salaire est bas, plus on est sensible à ces avantages qui sont non négligeables en matière de complément de salaire.

Ceci dit, je tiens à préciser que, dans le privé, les entreprises limitent ce genre d’initiatives car elles préfèrent mettre le paquet sur les rémunérations, principalement en accordant davantage de primes ou bonus. Il ne faut pas l’oublier, certains avantages sociaux sont coûteux en termes de charges sociales.

Par ailleurs, il nous arrive de mener des enquêtes spécifiques sur ce volet pour le compte d’entreprises car leur objectif est d’améliorer leurs avantages sociaux pour qu’ils soient un véritable différentiel par rapport aux autres entreprises. 

La grande préoccupation à l’ordre du jour dans les entreprises où ces avantages sont quasiment… acquis consiste précisément à les inclure dans une enveloppe plus large qui comprend tous les éléments de la rémunération. Il est nécessaire de faire entrer les avantages complémentaires dans le budget global des frais de personnel et de trouver le bon compromis entre les différents éléments de rémunération.