les arts martiaux

Rester zen quand on est cadre sup’

Témoignage
Fairouz Loukili Téléopératrice – étudiante
«J’ai appris à garder mon sang-froid»
«Un exemple simple. Un jour, j’ai eu une altercation avec une collègue en raison de motifs extraprofessionnels. L’affaire est remontée jusqu’à mon supérieur. J’aurais facilement pu perdre mes moyens : fondre en larmes, m’énerver. Les arts martiaux vous apprennent à garder votre sang-froid, à prendre de la distance, à agir et non subir. Je me suis expliquée sans crainte sur le fait que ce qui se passe en dehors du cadre professionnel ne regarde personne d’autre que moi. Avoir une attitude professionnelle, c’est aussi ça.»