Le télétravail encore peu prisé au Maroc, malgré ses avantages : Avis de Khalid Benghanem, DRH d’Altadis Maroc

Il est de plus en plus pratiqué, sans être formalisé.

Avec le développement des nouvelles technologies de l’information, le télétravail est de plus en plus pratiqué au Maroc, même s’il n’est pas qualifié comme tel formellement, car non régi par une loi. D’ailleurs, en France, par exemple, le projet de loi régissant le télétravail n’a été voté au parlement qu’en 2009 après une quinzaine d’années de débats. Mais elle n’est toujours pas passée devant le Sénat. En fait, au lieu de remplacer le travail au bureau, le télétravail vient souvent en plus car il permet tout simplement au cadre en général de terminer son travail à domicile grâce à la connexion permanente.         Les entreprises encouragent cette pratique en dotant les cadres de PC portables et de clés de connexion. Au lieu de servir aux gestionnaires de projets n’ayant pas besoin d’être dans les locaux du travail ou encore aux personnes mobiles tels que les commerciaux qui sont généralement sur les routes et qui doivent avancer dans leur travail une fois à l’hôtel, le travail à distance devient une pratique qui se manifeste, notamment, par les échanges interminables de mails entre collègues. On parle bien souvent de la notion «work life balance» ou équilibre entre le travail et la vie professionnelle, sans pouvoir la mettre en évidence. C’est donc un des inconvénients de ce qu’on appelle le télétravail, tout comme le manque de contact entre collègues ou encore les risques de sécurité informatique, lorsqu’on ne contrôle pas suffisamment bien ce qui est échangé via le web en transitant pas les serveurs de l’entreprise. Bien entendu, le télétravail a beaucoup d’avantages s’il est bien organisé. On peut citer, notamment, l’efficacité, le fort sentiment d’appartenance à l’entreprise, la flexibilité ou encore l’économie des charges de structure pour l’entreprise et des frais de transport pour le salarié. Comme beaucoup d’entreprises, nous mettons à la disposition des salariés qui en ont besoin tous les moyens matériels pour se connecter en dehors des lieux de travail, que ça soit pour avancer dans les projets sous leur responsabilité ou pour accéder en permanence à l’information nécessaire pouvant être communiquée aux clients.