Le nouveau me pique mes prérogatives !

Je travaille depuis 8 ans dans cette équipe commerciale et avant que ne soit recruté ce jeune «aux dents longues» tout se passait bien. Mais, depuis, mon boss ne cesse de le mettre en valeur et surtout lui a donné une partie de mes clients !
Pendant toutes ces années j’ai pu constituer un fichier conséquent et d’une seule décision tout ce travail est remis à  un autre qui n’a rien fait pour le mériter, sous prétexte que je n’exploite pas assez certains comptes et que vu les temps durs actuels on ne peut pas se permettre de «louper» des opportunités.
Je suis vraiment en colère et je n’ai plus envie de me dépenser pour cette boîte d’ingrats !

Je peux comprendre vos frustrations mais d’un autre côté vous ne pouvez occulter les réalités d’aujourd’hui.

Votre fichier ne vous appartient pas !

Et puis, il semblerait que c’est une décision unilatérale, alors allez-vous choisir de l’accepter et d’en tirer profit ou de vous transformer en Don Quichotte des temps modernes à la quête d’un «impossible rêve» ? En fait, cela peut vous paraître incroyablement injuste mais c’est comme ça : votre fichier ne vous appartient pas. Il ne s’agit pas d’une chasse gardée à vie. Certes, vous êtes à l’origine de l’acquisition de ces comptes, mais avant d’être VOS clients (job pour lequel vous recevez une rémunération) ils sont les clients de l’entreprise !

Pour un commercial, un fichier est une base de travail (mis à sa disposition et/ou alimenté par lui), à lui de l’exploiter au maximum.
Dans le cas contraire, il est bien normal que votre manager passe la main à une autre personne qui aura plus de temps que vous pour
l’exploiter. Il en va du bien de la société. Votre ego ? Vos envies ? Ils viennent en seconde place : que vous le vouliez ou non !

Ne lui en voulez pas

Il est bien facile -et très tentant- de «pourrir» la vie à une nouvelle recrue, surtout quand on est un ancien, qui connaît parfaitement les rouages de l’entreprise et qui sait jongler avec toutes ses subtilités.
Mais avez-vous intérêt à chercher à vous venger sur cette personne ?
Certainement non, et ce, pour plusieurs raisons.
D’abord, parce que ce ne serait ni professionnel ni juste pour lui. Ensuite, parce que vous ne feriez que confirmer la pertinence de la décision de votre chef : un «has been» incapable de faire le job, et qui en plus empêche les autres de le faire !
Aussi, s’il y a un ennemi, il s’agit de le chercher ailleurs…, et peut-être pas si loin de vous…

Remettez-vous en question

Ne traitez pas cette situation comme un problème mais plutôt comme une opportunité. En effet, cette décision est un véritable électrochoc qui va vous aider à réveiller… votre routine !
Sincèrement : n’avez-vous réellement pas assez de temps pour exploiter au mieux votre portefeuille ? Ne vous êtes-vous pas un peu endormi sur vos lauriers, vous contentant d’entretenir de bonnes relations avec quelques-uns de vos clients, déjeunant avec l’un (alors que très peu de potentiel en vue mais si «sympathique»), ne faisant plus vraiment la démarche de VENDRE, et se contentant de récolter des commandes faciles ?
Alors, retroussez vos manches : la bataille ne fait que commencer, vous avez pour vous l’expérience, il ne vous reste plus qu’à retrouver en vous cette belle énergie des débuts, du temps où vous vouliez «manger la terre entière»… vous vous souvenez ?