Le Marché de l’emploi : Avis Philippe Montant, DG de Rekrute

Comme beaucoup de secteurs émergents au Maroc, celui de l’aéronautique devrait monter en puissance dans les années à venir.

Philippe Montant DG de Rekrute
Philippe Montant
DG de Rekrute

Globalement, nous avons eu un début d’année difficile, au même rythme que le mois d’août. Le deuxième trimestre a été par contre plus dynamique avec en moyenne près de 1000 annonces par mois.
Après un été très calme, le nombre d’annonces a sensiblement augmenté et a repris un rythme positif. Ceci indique que la morosité s’estompe progressivement.
A ce jour, nous sommes à plus de 800 annonces et 8500 postes ouverts alors qu’à fin juillet nous avons enregistré près de 845 annonces.
Il faut attendre début octobre pour parler réellement de reprise compte tenu des prochaines échéances électorales qui freineront sans doute l’activité économique.
Sinon, les calls centers représentent toujours le secteur le plus actif. Les téléconseillers sont toujours demandés sur le marché de l’emploi du fait que les entreprises du secteur connaissent de forts taux de turn-over allant parfois jusqu’à 30%.
Toujours au niveau des secteurs, celui des banques/assurances reste visible sur le marché.
Les compagnies d’assurance continuent de recruter mais à des volumes beaucoup moins importants que par le passé. A priori, ce sont surtout les nouvelles structures qui recrutent le plus. Idem pour les banques qui ont connu un passage à vide en début d’année mais qui devront se rattraper durant les derniers mois de l’année.
Nous avons également enregistré bon nombre d’offres d’entreprises émanant du secteur des technologies.
J’ajouterais également que les secteurs de l’automobile et l’aéronautique continuent de dynamiser le marché. Comme beaucoup de secteurs émergents au Maroc, celui de l’aéronautique devrait monter en puissance dans les années à venir.
Côté profils, les métiers les plus demandés restent ceux liés à la fonction commerciale : responsable commercial, vendeur terrain, chef de vente, chargé d’affaires…
La demande émane de tous les secteurs et porte sur tous les postes. Dans l’ensemble, cette fonction reste en tête en matière de recrutement. La demande concerne aussi bien les débutants que les expérimentés.
Il en est de même pour les informaticiens qui restent en tête des profils  plébiscités sur le marché de l’emploi.