Le groupe HEM se réorganise et étend son réseau

Un nouvel organigramme constitué de deux pôles est mis sur pied.
La philosophie de formation s’appuie désormais sur le développement personnel des étudiants.
Un cinquième campus sera ouvert en octobre à  Fès.

Le groupe HEM (Institut des hautes études de management) entame sa troisième décennie de bonne manière. Nouveau campus à Fès, le cinquième au Maroc, nouvelle charte graphique, nouveaux supports de communication mais surtout une nouvelle approche pédagogique, tels sont les principaux chantiers entamés. Depuis le départ du président fondateur, Abdelali Benamour, au Conseil de la concurrence, le groupe, aujourd’hui dirigé par Yasmine Benamour et Hassan Sayarh, a pris un nouveau virage. Un organigramme constitué de deux pôles stratégiques est mis sur pied. Le premier, le pôle de gestion et développement, comprend cinq directions à savoir la communication et les relations externes, la direction de la recherche à travers son Centre d’études sociales, économiques et managériales (CESEM), la direction de développement ainsi que la direction administrative et financière.
Le pôle enseignement, le second, comprend trois directions : les études, la formation continue et les systèmes d’information pédagogique. Du point de vue de l’enseignement, la philosophie pédagogique ne s’appuie plus uniquement sur l’apprentissage théorique mais aussi sur le développement personnel des étudiants. «Nous avons mis l’accent sur un ensemble d’activités qui développent la personnalité des étudiants», note Mme Benamour. A ce titre, HEM compte formaliser pour la prochaine rentrée scolaire le programme «Prolib» destiné à encourager les étudiants à mener des projets à caractère social, citoyen et managérial durant toutes les années de leur formation. «Ces actions se passent en dehors de l’institut où les étudiants se heurtent à des problèmes administratifs, de gestion d’équipe, de problématiques de groupe, de gestion de projets…», poursuit la même source. L’objectif étant de libérer leur créativité.
Une nouvelle charte graphique qui a pour objectif de développer une image harmonieuse et cohérente afin d’asseoir la notoriété du groupe est également conçue.

Près de 2 000  étudiants inscrits pour l’année universitaire 2010-2011

A côté de son activité académique classique, le groupe HEM maintient son programme de l’Université citoyenne, une série de séminaires d’initiation et de sensibilisation à la vie sociopolitique et socio-économique du Maroc, initié il y a quelques années. Il dispose actuellement de quatre campus à Casablanca, Rabat, Marrakech et Tanger. Le cinquième ouvrira ses portes en octobre prochain à Fès. Pour l’année 2010-2011, il comptera près de 1 900 étudiants, 30 enseignants permanents ainsi que près de 300 enseignants vacataires, dont une cinquantaine d’étrangers.