Le DG ne comprend rien aux RH !

Au départ, j’ai été recruté pour m’occuper des ressources humaines d’une entreprise familiale. C’est une première au sein de cette entreprise puisque, auparavant, c’est le comptable qui se chargeait, soi-disant, de ces aspects.
Pour ma part, le challenge m’a passionné dès le début, tout était à  refaire, à  créer et j’avais carte blanche !
Maintenant, sur le terrain, tout est différent !
Que me conseillez-vous ?

La fonction de DRH peut être comprise de nombreuses et différentes manières, selon la structure ET les personnes qui l’accueillent. Un DRH représente la conscience de l’entreprise avant tout, il est le garant que les actions mises en place pour atteindre la vision globale seront cohérentes avec les valeurs de l’entreprise. Il est également garant de l’équité et le premier baromètre de la culture de l’entreprise. Il peut donc être amené à alerter la direction sur certaines dérives…sujet délicat s’il en est.

Allez-y doucement
 Cette entreprise existe depuis de nombreuses années, et votre DG est à l’origine de son succès. Aussi, il va  falloir être patient et poser un à un les jalons du changement. Commencez par mettre en place des procédures simples et qui rassureront votre DG, puis montez en puissance lorsque vous sentirez que celui-ci cerne de mieux en mieux ce qui doit être fait en matière RH. Rassurez-le à chaque fois car, en réalité, le changement est tout aussi dur à vivre même, et surtout, pour un DG ! Soyez intraitable sur les fondamentaux mais apprenez à «glisser» sur les petites réticences somme toute normales à ce niveau.
S’il existe une fonction qui «empiète» sur les prérogatives d’un DG c’est bien celle d’un DRH ! Ce dernier tranche sur des sujets qui étaient auparavant UNIQUEMENT de son ressort : demandes de congés, revue des salaires, promotions, dans ces actions-là, le DG pouvait exprimer sa «pleine puissance». Ainsi, même si votre DG est sans doute ravi de structurer son entreprise et de se retrouver déchargé de certaines tâches, il a également du mal à partager le pouvoir. Pensez donc à l’informer le plus souvent possible, et demandez-lui son avis à chaque fois que vous en ressentez le besoin.

Vendez !
Vous n’obtiendrez pas gain de cause UNIQUEMENT parce que vous avez raison mais en mettant en valeur l’avantage pour l’entreprise d’opter pour votre solution.
Ainsi, le système de rémunération est très souvent LA procédure qui effraie le plus un patron. Alors présentez-lui les avantages d’une réelle procédure en la matière lui permettant de fonctionner par budget prévisionnel et d’assurer l’équité au sein de l’équipe.

Le spleen du DRH
Sachez que vous n’êtes pas le seul à ressentir cela. Nombreux sont les DRH (et ce peu importe la taille de la structure) qui se retrouvent face à ces dilemmes. Vous devez savoir vous maîtriser et ne pas vous laisser déborder par vos émotions, bien au contraire vous devez être à l’image de ce phare, seul repère tangible pour les marins perdus, toujours imperturbable face à la tempête, présent, solide et utilen
A vous de jouer !