L’Association des centres d’appel se structure

Un directeur général récemment recruté et six commissions de travail permanentes créées.
Les membres de l’association emploient 80% des salariés du secteur.

L’Association marocaine des centres d’appel et des acteurs du BPO (Business Process Outsourcing ou externalisation de certaines activités comme l’informatique ou la comptabilité) a élu les nouveaux membres de son bureau, suite à la tenue d’une assemblée générale qui a été organisée le 19 janvier dernier. L’AMRC s’est doté d’un bureau permanent et d’une nouvelle organisation reposant sur six commissions au pouvoir renforcé.
La commission RH a pour objectif de se pencher sur le projet de convention avec l’Agence nationale de la promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) concernant un plan d’urgence de formation intensive en français et aux métiers de la relation client permettant ainsi de constituer un vivier de ressources qualifiées.

Une commission uniquement pour le marché hispanophone

La commission communication qui a pour but la promotion de la destination Maroc via des actions de promotion et de visibilité.
La troisième est la commission observatoire qui a pour objectif la création d’un observatoire des centres d’appel et du BPO au Maroc.
Il y a également la commission charte AMRC qui se penchera sur la création d’une charte AMRC de qualité et de comportement responsable.
Quant à la commission relations extérieures, elle a pour objectif de nouer des partenariats avec des organisations sectorielles au Maroc et en Europe.
Enfin, il a été mis sur pied une commission marché hispanophone qui a pour but d’accroître la notoriété de l’offre Maroc en tant qu’alternative crédible à l’externalisation offshore vers l’Amérique du sud.
Dans le même esprit de structuration, l’association a recruté un Dg à plein temps.
Avec un effectif total de 20000 employés sur les 25000 que compte le secteur dans son ensemble, l’AMRC rassemble aujourd’hui la quasi-totalité des acteurs majeurs des métiers de la relation client offshore et du BPO au Maroc.