L’AGEF-Chamal réactive le débat sur les relations sociales au Maroc

L’Association des gestionnaires et formateurs de personnel (AGEF- Chamal) et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM-Nord) organisent, en partenariat avec la Fondation Konrad Adenauer Stifftung, un colloque international sur le thème des «relations sociales : à  l’ère des mutations socioculturelles, quels défis pour les managers», les 25 et 26 octobre à  Tanger.

L’événement sera l’occasion de débattre des évolutions socio-économiques qui ne manquent pas d’influer sur les rapports entreprises/salariés.

Aujourd’hui, plus que jamais, les entreprises se trouvent confrontées à de forts enjeux de dialogue social. Du coup, cette problématique soulève plusieurs questions : Comment préparer les salariés aux changements brutaux ? Et comment construire et maintenir la paix sociale ?, etc.

Benchmark avec les pratiques étrangères

Dans cette perspective, les acteurs concernés par les relations sociales (Etats, chefs d’entreprises, décideurs RH, managers opérationnels et partenaires sociaux) doivent être concernés par les transformations de la société et de l’économie marocaines, ainsi que l’impact de celles-ci sur les relations sociales. Anticiper ces mutations et y apporter des réponses supposent, pour les entreprises, d’entraîner avec elles leurs partenaires sociaux dans une démarche prospective et constructive.

Parmi les thèmes retenus lors des deux journées, on notera ainsi l’état des lieux des relations sociales au Maroc, le benchmark avec les modèles de management des relations sociales étrangères, les modèles de management des relations sociales dans les entreprises marocaines…