L’Afem veut être plus visible

L’Association des femmes chefs d’entreprise (AFEM) a présenté son plan stratégique 2009-2012, lors du deuxième conseil d’administration sous le mandat de la nouvelle présidente Soraya Badraoui Drissi. Cette stratégie est déclinée en plusieurs points relatifs aux volets national et international. C’est ainsi que le secrétariat général a hérité de deux missions que sont le développement régional et la gestion administrative.
Pour la première, l’objectif est de renforcer l’implantation régionale. Ce faisant, d’autres bureaux régionaux s’ajouteront aux cinq (Rabat, Tanger, Fès, Marrakech et la région du sud) que compte déjà l’association. Le secrétariat devra aussi travailler davantage pour améliorer les services aux membres: formation, aide à la certification, développement des compétences, networking, coaching… En second lieu, les statuts et le règlement interne seront refondus et une charte de valeurs favorisant l’adhésion d’entreprises socialement responsables élaborée.
Dans une seconde phase, le secrétariat général s’attellera à favoriser le développement régional à travers des pôles de compétitivité. L’idée consiste à s’appuyer sur le potentiel spécifique à chaque région pour créer de la richesse et des emplois. Dans le même sens, un trophée de l’excellence sera mis en compétition selon des critères bien établis (nombre d’adhérentes de la région, présence d’incubateurs, nombre d’incubées, nombre d’actions dans l’année…) pour valoriser les régions (à travers leur bureau) qui font suffisamment de progrès dans ce sens. D’autres actions concerneront le développement de l’entreprenariat féminin à travers les incubateurs. Ce chantier est confié au pôle création d’entreprise. Le pôle communication, quant à lui, devra travailler à rendre plus visibles les actions tant vis-à-vis des partenaires externes qu’à l’intérieur de l’association.
Pour l’international et les relations institutionnelles, le pôle dédié est appelé à réfléchir aux meilleurs moyens de renforcer la représentativité à l’étranger et mieux épauler les membres pour toutes les démarches avec les institutions administratives locales.