La procrastination : témoignage de Laurent BOLEAU – DG du portail selektimmo

Une bonne organisation aide à  mieux reporter quand c’est nécessaire

L a procrastination peut parfois être bénéfique. Je pense particulièrement aux tâches urgentes. Avec le développement croissant des réseaux et des médias sociaux, l’échange, le partage et la collaboration ont pris des élans considérables. Ce qui nous pousse à être constamment dans l’immédiat. C’est pénalisant parce qu’on répond aux sollicitations sans prendre le temps de bien gérer les tâches, sans prise de recul. J’aime bien reprendre cette formule en management qui dit qu’il faut savoir gérer les urgences et ce n’est pas les urgences qui doivent vous gérer.

Une bonne organisation du temps de travail nous aide à mieux reporter quand c’est nécessaire. Pour cela, j’applique les trois P à savoir prioriser, planifier et promouvoir. Pour le premier facteur, j’essaie constamment en fin de journée de planifier mon agenda pour le lendemain.

Planifier, c’est aussi se mettre dans le rôle du manager, de tracer avec les collaborateurs la feuille de route des objectifs à atteindre. En matière de gestion du temps, il est essentiel de ne pas laisser les personnes désorganisées bouleverser votre organisation. C’est un principe qu’il faut respecter si on veut rester maître de son temps.

Enfin, promouvoir signifie qu’il faut parfois communiquer ou mettre en valeur les objectifs atteints ou les tâches réalisées.