La Fondation Yves Rocher prime trois femmes engagées dans l’associatif

Trois Marocaines engagées dans le développement de projets locaux pour la conservation de la nature ont reçu le prix «Terre de Femmes» décerné par la Fondation Yves Rocher.

Le premier prix a été attribué à Souhad Azennoud, agricultrice apicultrice dans la province de Taounate, dans la commune rurale de Kissane, et conseillère dans la Coopérative agricole Bni Ouriaguel. Son projet vise à améliorer le revenu d’une cinquantaine de familles et surtout de préserver le petit épeautre, une céréale cultivée dans les régions montagneuses et connue pour ses vertus anti-diabétiques.

Le deuxième prix est revenu à Samira Aït Lahcen Goundafi, gérante de société. Elle a été récompensée pour son engagement dans le milieu associatif pour le développement économique et social. Fatima El Bakay, professeur d’arabe et membre fondateur de l’association Aïcha pour le développement de proximité et la protection de l’environnement, remporte le troisième prix. Son association s’est illustrée dans la préservation de la nature, le soutien aux élèves, l’aide aux familles nécessiteuses…