La certification des compétences, une nouvelle alternative pour étoffer le CV

Entrepreneuriat, TIC, gestion de projet, marketing digital, communication et langues…, les écoles et universités intègrent de plus en plus la certification des compétences dans les cursus afin d’accroître l’employabilité des étudiants. Certaines certifications sont très demandées sur le marché, notamment dans le domaine du logiciel.

Les diplômes ne suffisent-ils plus pour intégrer le monde professionnel ? Même si c’est toujours le cas, les écoles et universités intègrent de plus en plus la certification des compétences dans leur cursus. Pour permettre de plus en plus l’employabilité de leurs lauréats et étudiants, les établissements mettent en place des centres de certification afin de mieux cerner les compétences à développer pour l’insertion professionnelle.

Mourad El Baz, DG de Skills Campus, cabinet spécialisé dans la certification professionnelle, souligne que «contrairement au diplôme qui atteste des connaissances, le certificat de compétences atteste de la possession de compétences acquises de manières diverses (formation, expérience personnelle, expérience professionnelle). Il est défini par un référentiel de compétences (liste de savoirs, savoir-faire, savoir-être, savoir y faire, savoir y être, savoir agir)».
Entrepreneuriat, TIC, gestion de projet, marketing digital, communication et langues…, plusieurs domaines sont privilégiés et de grands groupes comme IBM, Microsoft, Cisco, Huawei et bien d’autres n’hésitent pas à proposer des certifications au sein de ces établissements.
Par exemple, dans le domaine du logiciel, la certification est un véritable business, où les éditeurs de logiciels forment ceux qui vont déployer leurs applications.

L’évolution du marché du travail a fait évoluer les conditions d’emploi

Nombre d’éditeurs fournissent leurs logiciels gratuitement ou à des tarifs très préférentiels aux écoles et universités et certifient les étudiants pendant leur cursus. Une fois en poste, les informaticiens préconiseront plus volontiers les logiciels sur lesquels ils sont compétents.

Sur la place, les certifications Microsoft sont très demandées sur le marché et certaines formations sont accessibles en ligne, telles que MTA (Microsoft Technology Associate) pour perfectionner les fondamentaux de l’informatique. Microsoft offre également des certifications plus spécialisées dans des domaines tels que la mobilité, l’informatique (cloud computing), la gestion et l’analyse des données et la création d’applications (app builder).
Les certifications en marketing sont également sollicitées, en particulier les certifications de maîtrise d’outils digitaux.

A ce titre, Google propose plusieurs certifications en marketing digital largement reconnues et gratuites telles que Google Analytics, un outil indispensable pour identifier les sources de trafic d’un site web et estimer la rentabilité des actions marketing, Google E-commerce Analytics, une formation dédiée à la partie e-commerce de Google Analytics, qui permet de décrypter le comportement en ligne des clients dans le cas d’une boutique en ligne ou encore Google AdWords, une certification qui atteste la capacité à rédiger des annonces en ligne bien ciblées et d’en suivre la performance.

Autre exemple, celui de Cisco. Le géant de l’informatique a déployé plusieurs programmes de certification au sein des écoles et universités nationales.
Ainsi, ces dernières ont un accès illimité et gratuit aux ressources pédagogiques de Cisco dans différents domaines d’expertise incluant les niveaux de base et avancées en réseaux informatiques, la sécurité des réseaux, la cyber-sécurité, «l’Internet of everything», la collaboration, la maintenance informatique, linux, cloud, data centre, et l’entrepreneuriat.

Si ces certifications se développent, ce n’est pas aussi par simple altruisme. Les environnements des entreprises (changements continus, innovation…) et l’évolution du marché du travail (chômage structurel, précarité…) ont fait évoluer les conditions d’emploi. Pour le DG de Skills Campus, «le développement des compétences et de la formation tout au long de la vie ont été identifiées comme les nouvelles conditions de l’employabilité et de la mobilité professionnelle».
In fine, la mise en place de certifications multiples répond à cet enjeu. Comme il répond à la nécessaire adaptation des formations aux besoins économiques.

certification des compétences

certification des compétences