La BCP initie le Grand prix de la recherche statistique au Maroc

Ce prix récompense les meilleurs travaux de recherche effectués par des étudiants de l’Institut national de statistiques et d’économie appliquée.

Les premiers lauréats du Grand prix de la recherche statistique viennent d’être connus. Initié par la Banque centrale populaire et l’Institut national de statistiques et d’économie appliquée (INSEA), ce concours récompense les meilleurs travaux réalisés par les lauréats de l’institut.
Le premier prix a été décerné à Fatima Zahra Chellat, pour son travail intitulé «Couverture des matières premières: valorisation d’instruments et montage des stratégies». Le second prix est revenu à Meryem Yacoubi, pour  son travail relatif à la mise en place d’un indice actions propre à une institution financière de la place et la mise en place de pricers d’optimisation ayant pour sous-jacent l’indice tandis que le  troisième prix a été remporté par Ali Louraoui, pour son étude informatique de faisabilité et mise en œuvre d’une interface entre deux systèmes de gestion propre à une entreprise industrielle.
Les travaux primés ont été sélectionnés par un comité scientifique, composé de membres des équipes pédagogiques de l’institut et de la Division intelligence économique et études stratégiques de la BCP. Les travaux retenus pour l’obtention du prix représentent les trois meilleurs projets de fin d’étude réalisés au niveau des filières de l’INSEA.

BCP et Insea signe une convention de partenariat

Ainsi, ce prix constitue un encouragement pour les jeunes ingénieurs en fin d’études, permettant de reconnaître par là, l’excellence de leurs apports scientifiques et leur aptitude à répondre à des problématiques de gestion concrètes d’entreprise.
Par la même occasion, les deux partenaires ont signé une convention de partenariat qui porte sur le rapprochement entre les deux entités. Cette démarche de rapprochement s’inscrit dans le souci mutuel des deux institutions de s’ouvrir davantage à leurs environnements réciproques, universitaire et professionnel, dans le cadre d’une démarche citoyenne.
Mohamed Belghazi, Dg en charge du secrétariat général du CPM et Abdelaziz Maalmi, directeur de l’Insea, ont ainsi procédé, lors de la cérémonie organisée le 13 janvier 2011, à la signature de cette convention.
Cette coopération repose sur des axes multiples allant de l’encouragement des travaux économétriques et statistiques dans les domaines de l’économie-finance à l’approfondissement de la recherche dans les domaines de l’informatique. Elle vise, aussi, l’encadrement et le suivi des projets des étudiants de l’INSEA.