Je refais tout le boulot de mon équipe !

Je suis un manager «sympa» (je le pense) car je cherche toujours à  instaurer la bonne humeur au travail et je suis vraiment à  l’écoute de mon équipe. Mon problème c’est que j’en fais trop. Car je vais au-delà  de l’aide puisqu’il m’arrive bien souvent de reprendre à  mon compte beaucoup de leurs dossiers. J’ai vraiment envie que cela change mais en même temps sans les offenser.

Que me conseillez-vous ?

Rassurez-vous, vous êtes loin d’être le seul dans ce cas. En effet, nombre de managers subissent des journées d’enfer juste parce qu’ils ont à cœur que le «travail soit fait et bien fait». Maintenant, examinons ensemble quelques pistes pour améliorer cette situation…

Est-ce bien raisonnable ?

En effet, est-ce bien raisonnable de penser que réellement vous faites TOUT le boulot ? Cela paraît un peu exagéré, non ? Votre équipe fait certainement aussi sa part -ou une part- du travail. Aussi, vous devez d’abord reconnaître ce fait, sinon vous allez développer à son égard un ressentiment qui sera fortement perceptible par elle, et, dans ce cas, votre équipe interprétera votre réaction comme de l’ingratitude…Alors, vous pourrez dire au revoir à son engagement et son implication à un moment où vous en aurez besoin plus que jamais ! Aussi, prenez un moment pour être plus précis dans l’inventaire des tâches et responsabilités que remplissent effectivement vos collaborateurs.

La quête de la perfection

Vous dites que vous faites TOUT, mais qu’y a-t-il exactement dans ce tout ? Reprenez-vous des tâches qui ne sont pas du tout faites ou des tâches qui ne sont pas «correctement» faites ? Dans le premier cas, il pourrait s’agir d’un problème de suivi qui n’est pas suffisamment anticipatif et qui vous mène à boucler le dossier «en urgence». Mais dans le second cas, c’est de votre souci de perfection qu’il peut s’agir ! Ainsi, si la barre que vous placez est trop haute pour votre équipe, alors il est normal que vous ayez à reprendre le dossier ! Vous devrez dans ce cas, soit revoir vos attentes à la baisse, soit vous assurer que vous donnez bien à votre équipe les moyens de vos ambitions. Il s’agit avant tout de coaching, de dédier du temps à votre équipe pour l’aider à être «capable» de faire les choses comme vous les attendez et bien tout le contraire de ce que vous faites actuellement, à savoir de faire les choses A SA PLACE (moyen le moins efficace pour apprendre à un adulte…).
L’histoire des singes : un manager se promène dans le couloir et rencontre plusieurs de ses collaborateurs qu’il décharge de leur travail en disant «Ah ! tu n’y arrives pas, alors donne-le moi, je vais m’en occuper». Chaque dossier délégué et «racheté» est représenté par un singe. Fin de l’histoire : le manager retourne à son bureau en ayant un peu de mal à passer la porte vu le nombre important de singes sur ses épaules alors qu’il n’en avait aucun quelques minutes auparavant….

Les singes et la bonne manière

Alors si vous faites partie du club des managers qui adorent récupérer les singes des autres, c’est sans doute que vous y trouvez votre compte. Eh oui ! Cela traduit un besoin important de «contrôle» sur les choses et les personnes. Alors apprenez à vous détendre un peu et….à laisser les singes à leurs places ! Aussi, dans le cas où un collaborateur vous solliciterait pour une de ses tâches, aidez-le à réfléchir mais ne rachetez en aucun cas votre délégation !
Bien entendu, si vous décidez de changer, faites-le en douceur car votre équipe a pris l’habitude que vous soyez le «patron sympa» qui passe ses week-ends à travailler et boucler leurs dossiers. Aussi, initiez le changement en douceur, et faites-le sans animosité. Expliquez simplement que vous souhaitez vous consacrer à vos propres dossiers et que vous êtes à leur disposition pour les aider à faire de même.
Restez concentré sur votre objectif et ne lâchez pas ! Vous verrez comme c’est agréable de travailler à…ses propres dossiers !

A vous de jouer !