Je fais tout et mon chef se tourne les pouces !

Je travaille depuis longtemps dans la même entreprise et de plus en plus je me retrouve avec du travail qui n’est normalement pas de mon ressort. La raison principale ? Eh bien, tout simplement que mon DG est un fainéant professionnel qui préfère largement pérorer lors des réunions, et autres conseils mais qui ne fait rien du tout une fois dans son bureau. Au début j’étais flatté de ces missions que l’on me confiait mais maintenant et surtout depuis que je vois qu’il n’y a pas de reconnaissance, bien au contraire je voudrai bien qu’on me laisse tranquille ! Et surtout qu’un beau jour mon chef soit démasqué !
Que me conseillez-vous ?

Il vaut mieux ! Car, finalement, vous ne savez pas exactement à quoi votre boss passe son temps et peut-être qu’il le dédie à des activités stratégiques voire confidentielles… Il vaut donc mieux être mesuré quant à votre jugement car trop hâtif il pourrait rapidement se retourner contre vous !
Si vous saviez le nombre de personnes qui se plaignent de ne pas avoir suffisamment de responsabilités et d’étouffer dans une routine au travail ! Vous seriez certainement beaucoup moins négatif par rapport à votre situation actuelle ! En effet, cette situation est certes frustrante mais de l’autre côté elle vous apporte beaucoup. Elle vous permet de développer vos compétences, votre réseau et d’asseoir encore un peu plus votre confiance en vous. Aussi, profitez de ces «missions» justement pour vous challenger et réveiller «l’outsider qui dort en vous»! Mais surtout arrêtez de faire une fixation sur votre boss, décidez une bonne fois pour tout : vous ne voulez plus qu’il représente pour vous ne serait-ce qu’un sujet de conversation, ce n’est qu’à cette condition que vous pourrez garder un moral d’acier dont vous avez tant besoin en ce moment ! Prenez ce qu’il peut vous donner et pour le reste faites-vous confiance.
Attendez-vous
à de l’ingratitude
C’est l’injustice des efficaces ! Vous êtes tellement compétent dans votre job que personne n’a intérêt à vous faire progresser et donc changer. En effet, quel casse-tête cela représenterait pour votre boss de devoir vous remplacer ? Qui pourrait d’ailleurs le faire ? Alors, plutôt que de vous laisser une chance, vous êtes maintenu dans votre poste. Ainsi, j’ai même vu des collaborateurs devoir «encaisser» des évaluations plus que médiocres alors qu’ils enregistraient d’excellents résultats juste parce que leurs managers ne voulaient surtout pas qu’ils soient promus et les quittent ! Vous avez peut-être là une première clé pour comprendre «l’ingratitude» de votre boss !
Attendez-vous à de l’ingratitude. C’est un principe Carnegie qui permettrait à de nombreuses personnes d’éviter de multiples déconvenues au travail si elles voulaient bien l’appliquer. Et il est indispensable dans votre situation. Savez-vous que les personnes qui nous sont redevables finissent par nous haïr dans la plupart des cas ? C’est un syndrome étonnant, mais être redevable à quelqu’un met la personne concernée dans une situation très inconfortable car hors de son contrôle. Alors si votre boss est un «délégateur compulsif», il doit probablement être conscient de l’ampleur de votre travail et surtout de son efficacité. C’est un «effet miroir» qui lui renvoie sa propre incapacité à traiter certains dossiers aussi bien que vous et qu’il a donc à gérer à chaque fois qu’il est amené à interagir avec vous.
Elargissez votre champ
Aussi, ne vous étonnez pas de son ingratitude et cherchez vos sources de motivation ailleurs, c’est-à-dire en vous.
«Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à mes autres collègues, à assister aux séminaires et autres évènements de l’entreprise, tout le monde a eu la même réaction : tiens, on ne pensait pas que tu étais comme ça ! En effet, j’avais eu tendance, pendant de nombreuses années, à faire mon job sans m’ouvrir aux autres. Du coup, très peu était au courant de mes réalisations (qu’ils attribuaient à mon chef qui ne démentait jamais, bien sûr) de mon parcours et bien sûr de ma personnalité. Depuis, les choses ont bien changé, et ma carrière a pris un véritable tournant !»
Ouvrez-vous au monde qui vous entoure et sortez de la médiocrité où vous vous trouvez actuellement. Cela vous permettra de mieux vous faire connaître au sein de votre entreprise mais aussi de vous «nourrir» d’attitudes plus professionnelles et positives.