IRA Afrique inaugure son centre de formation à  Mohammédia

l’institut IRA Afrique a vu le jour en juin 2009. Sa mission est d’accompagner les entreprises industrielles dans le développement de leurs ressources humaines et de leur savoir-faire.

L’Institut de régulation et automation (IRA Afrique) vient d’inaugurer son nouveau centre de formation, dans la zone industrielle de Mohammédia.
Il s’agit d’un centre de formation et de transfert des technologies et d’expertises dans le domaine industriel comme l’instrumentation, le contrôle commande avancé, les automatismes, l’électronique, l’électrotechnique ou encore la régulation.
La cérémonie d’inauguration du centre IRA Afrique s’est déroulée en présence de plusieurs partenaires associés au projet et de nombreuses personnalités.

IRA Afrique a pour partenaire IRA Arles, qui bénéficie d’une riche et longue expérience

Par la même occasion, l’Académie africaine de l’énergie et l’Institut de régulation et d’automation IRA Afrique ont signé une convention de partenariat portant sur une collaboration dans les domaines relevant de leurs compétences respectives.
Cette convention permettra aux deux parties d’associer leurs moyens et leurs connaissances dans les domaines des formations conjointes, de la recherche, des études et des expertises, des échanges, de la communication, des séminaires et conférences et autres manifestations.
Il est à rappeler que l’institut IRA Afrique a vu le jour en juin 2009. Sa mission est d’accompagner les entreprises industrielles dans le développement de leurs ressources humaines et de leur savoir-faire.
En fait, cette initiative découle de la volonté commune de la Société d’ingénierie et de conseil aux métiers de l’automatisme et de l’instrumentalisation (CIM d’équipement), la Chambre de commerce et d’industrie du pays d’Arles et de l’Institut de régulation et d’automation.
IRA Afrique a pour partenaire IRA Arles, qui bénéficie d’une riche et longue expérience en la matière (42 ans) et qui a su développer une expertise dans le domaine industriel.