Individualisme au bureau : Questions à  Ghita Mseffer, Psychologue d’entreprise

« Le manque de confiance en soi provoque souvent des comportements individualistes ».

La Vie éco : Les attitudes individualistes sont-elles fréquentes en entreprise ?

Il est vrai que le phénomène existe mais il est difficile d’en mesurer l’ampleur. Les nouvelles exigences du monde de travail poussent les individus à agir de la sorte et cela se manifeste généralement par un manque de collaboration et de communication, un désintérêt pour le travail d’équipe, parfois même la délation, des peaux de banane pour écarter les gêneurs…

L’entreprise est un territoire très compétitif où la quête du pouvoir est quasi permanente pas uniquement au niveau des promotions, mais aussi des responsabilités, des salaires ou autres. Je dirais que c’est aussi un manque de confiance en soi qui génère un sentiment de peur et de retrait.

Quelles sont les conséquences sur l’entreprise ?

Craintes, situations de stress, climat désagréable…Vous savez, plus la culture d’entreprise est forte, plus les valeurs sont partagées par tout un groupe et plus la synergie est présente.
La culture permet de maintenir une cohésion entre les différents membres, rassemble les équipes autour des activités de l’entreprise, des produits et services, des clients, de l’image de marque… C’est ce qui va permettre de développer des synergies de manière naturelle. Bien évidemment, dans le cas contraire, c’est l’anarchie totale. L’entreprise reste à la merci des mauvais comportements. On ne fait plus la différence entre ce qui est autorisé et ce qui est interdit. La culture est vitale pour la survie d’une entreprise. Elle doit avoir des règles, des normes qui guident les actes de leurs membres et servent à résoudre les conflits internes.

Mais parfois il y a des personnes qui sont victimes de préjugés…

Effectivement, il arrive que l’on colle aux gens des étiquettes dont ils ne peuvent se défaire. C’est au manager d’agir pour ne pas alimenter ces mauvais comportements. Par exemple, on taxe souvent les commerciaux d’agir de manière individualiste. C’est au manager direct de maintenir la cohésion. Parfois les team building, les sorties de groupe ou encore les actions de formation peuvent avoir des effets positifs sur l’esprit d’équipe. A travers des activités ludiques, les individus prennent conscience que pour atteindre un objectif commun, la bonne volonté et le vouloir de chacun des acteurs contribuent à la réalisation d’un objectif collectif.