Il n’y en a que pour son chouchou !

Notre chef est une personne vraiment étrange et injuste : à  chaque fois qu’il y a un dossier facile à  traiter il le confie à  son chouchou, une personne qui vient de la même région que lui. Mais quand il s’agit de dossiers complexes, voire épineux, c’est pour moi! Sans parler des octrois de congés, des arrangements en termes d’horaires ou encore des bonus ! Et bien sûr, c’est toujours de notre faute mais lui est parfait, même si ce n’est pas le cas. Le chef ferme les yeux alors qu’avec nous il est intransigeant !
C’est dur à  vivre au quotidien !
Que me conseillez vous ?

Finalement, il n’y a pas tant de différences que cela entre une salle de classe et une entreprise…sauf qu’ici nous sommes «censés» être des adultes ! Alors, voyons ensemble ce qui se passe dans la cour de récréation, heu…pardon au sein de votre entreprise !

Personne n’est parfait

Et oui, votre manager est injuste, cela vous étonne? Mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille où les méchants seraient systématiquement reconnus et punis et les gentils portés aux nues ! C’est une frustration certes, mais il va vous falloir apprendre à vivre avec, et si vous y arrivez cela vous forgera un caractère en acier trempé résistant à toutes les sortes d’intempéries professionnelles !
Maintenant si une discussion franche et directe est possible avec votre boss, cela vous permettrait certainement de lever certains malentendus comme de confirmer certains de ses…défauts.

Changer votre manière de voir les choses

Si vous ne pouvez pas impacter/changer le comportement de votre manager, vous pouvez beaucoup plus sûrement changer le vôtre. Et surtout, votre manière d’aborder ce problème. Finalement, le fait que les dossiers complexes vous soient confiés à vous plutôt qu’à votre collègue est à lui seul une reconnaissance de vos compétences! Donc, implicitement, votre manager vous «dit» qu’il reconnaît votre expertise. De plus, le fait d’avoir à gérer ce type de dossiers améliore considérablement vos aptitudes et développe votre champ de compétences.Vous êtes donc gagnante sur de nombreux tableaux !

Idée fixe

Prenez garde à ce que ce problème ne se transforme pas en obsession. Si vous y pensez trop, vous risquez bien de vous ruiner la santé et surtout d’être à l’affût des moindres faits et gestes de votre boss pour alimenter votre ressentiment, et ce, plus souvent à tort qu’à raison. Aussi, changez d’horizon…ouvrez une autre fenêtre et tournez-vous vers d’autres sujets.

De plus, vous avez peut-être «sur-interprété» les faits. N’êtes-vous pas touchée par le syndrome du «c’est moi qui fait tout» ? Après tout, peut-être que la charge de travail est en réalité répartie équitablement mais que vous avez tendance à exagérer certaines choses ? Prenez du recul là-dessus et demandez conseil à quelqu’un qui vous connaît bien et en qui vous avez confiance, peut-être que son feed-back vous aidera à pondérer un peu votre lecture de la situation
En tout cas, choisissez bien votre bataille : la vraie est celle que vous allez mener avec vous-même, pour savoir gérer cette situation avec le plus de clairvoyance ! Le Dalaï Lama l’a si bien dit «On peut conquérir des milliers d’hommes dans une bataille, mais celui qui se conquiert lui-même, lui seul est le plus noble des conquérants».