Identifiez les besoins en formation de votre équipe

En charge des RH au sein d’une structure de taille assez importante, nous menons comme beaucoup l’exercice d’entretien?d’évaluation. J’insiste ici sur un aspect déterminant pour moi : la formation.?En?effet,?de l’évaluation, les managers sont censés nous remonter également les besoins en formation de leurs collaborateurs. Et, là , je ne sais vraiment plus comment faire pour qu’ils comprennent que c’est un aspect essentiel qu’ils doivent non seulement transmettre mais le faire avec pertinence et précision. C’est tout le contraire sur le terrain: je reçois au mieux des demandes de formation totalement contradictoires avec nos besoins et, au pire, rien du tout!
Que me conseillez-vous ?

k.r. casa

Vous avez besoin d’atteindre vos objectifs de journées formation/homme et pour cela de préparer un plan adéquat mais qu’en est-il du bénéfice pour vos managers ?
Eux doivent mener l’entretien annuel d’évaluation et, l’enjeu nodal de cet exercice, c’est d’annoncer les «notes» tout en étant le plus équitable possible et sans démotiver les plus récalcitrants ! Cet exercice arrive en plus en fin d’année, période turbulente des objectifs à boucler, des budgets à préparer… Bref, ces managers se retrouvent débordés et n’ont pas le temps nécessaire à consacrer à l’identification des besoins en formation qui ne représente pas une priorité, à leurs yeux !

Faciliter la tâche et former

Les supports de formation sont très souvent bien réfléchis pour la maîtrise de poste et l’atteinte des objectifs. Malheureusement, le plus souvent, arrivés à la rubrique «formation» nous retrouvons les questions du genre «Quelles seraient les formations auxquelles vous souhaiteriez assister, et pourquoi ?».
Aussi, pourquoi ne pas revoir ce support et détailler un peu plus le sujet avec notamment une introduction sur la raison d’être de la formation?
Vous pouvez également énumérer certaines thématiques de formation qui vous paraissent intéressantes et les lier à la problématique à traiter. Car, en général, même si la formation est spécifiée, elle ne correspond pas toujours à la bonne réponse au besoin.
Identifier les besoins en formation ne se résume pas à lister les dysfonctionnements, vous le savez bien. La plupart des managers parlent en effet de «problèmes à résoudre» en se focalisant sur les symptômes mais rarement sur les causes réelles des problèmes.
Aussi, est-il nécessaire pour eux de bénéficier d’une formation en la matière. Pourquoi ne pas prévoir un atelier avec des études de cas concrets leur permettant de s’exercer ?
Cette manière de procéder vous permettra également de faire passer un message très important: le bénéfice pour le manager d’adopter une démarche structurée en la matière. Comme, par exemple, de l’aider à rendre plus performant un collaborateur défaillant en matière de prise de parole en public et qui oblige ce même manager à faire lui-même certaines présentations qui lui prennent beaucoup de temps.

Bac ou examen mensuel ?

Il est tout de même étrange ce moment des entretiens d’évaluation ! On dirait que tout le monde est surpris chaque année par leur venue alors que c’est par essence un exercice de type «marronnier». Et pourtant, dès le mois de novembre, on en parle, en soulignant la proximité et quand décembre/janvier arrivent alors, là, c’est le RUSH!
Pourtant, cela serait tellement plus simple d’anticiper ces entretiens, par exemple en prévoyant une réunion mensuelle avec les RH pour faire le point sur la performance de son équipe et éventuellement sur les besoins en formation. Une simple réunion de 2 heures….
Sans oublier bien entendu les principaux intéressés, à savoir les collaborateurs qui auront également leur mot à dire.
Et, ainsi, nous passerions en douceur d’un système d’évaluation de type Bac à un système basé sur une évaluation régulière et donc une procédure permettant plus de réactivité et collant beaucoup plus à la réalité de la vie d’une entreprise.
 Vous éviterez ainsi l’effet HALO, vous collerez plus à la réalité du terrain et, in fine, vous permettrez à vos managers d’être prêts dès le mois de novembre en douceur et ce, pour le bénéfice de tous.

A vous de jouer !