Formation des cadres : Avis de Laura Kakon, Vice-présidente de l’Université Internationale de Casablanca

«Les partenariats écoles/entreprises sont devenus primordiaux»

La Vie éco : Comment se portent vos relations avec les entreprises ?

L’Université Internationale de Casablanca développe une proximité étroite avec le monde professionnel pour préparer en amont l’insertion de nos étudiants. Nous sommes d’ailleurs la seule université à avoir un partenariat national avec l’Association nationale des gestionnaires et formateurs de personnel (AGEF). A travers notre bureau Stages, Orientation et Carrières, nous avons pu nouer plus d’une quarantaine de partenariats entreprises ou avec des associations professionnelles dans différents secteurs d’activité (notamment banque-finance-assurances, IT, services, FMCG, automobile, immobilier, santé, hôtellerie et tourisme…).

Ces dernières s’impliquent-elles dans des cursus de formation ?

Nous avons mis en place un certain nombre d’actions qui ont fait leurs preuves dans les autres universités du réseau Laureate. L’UIC travaille en permanence avec des professionnels de référence dans chacun des domaines enseignés à l’université, afin d’inclure en amont de la conception même des diplômes, les exigences et les besoins du monde professionnel. Tous nos cursus intègrent une partie pratique en milieu professionnel qui peut aller jusqu’à 50% du programme dans certaines filières et des intervenants du monde professionnel assurent des modules pratiques et interagissent avec les étudiants. Les étudiants sont immergés dans l’entreprise et inversement les entreprises ou professionnels s’immergent dans les cursus !
Parmi les programmes plus récents, on peut citer celui de la création et le développement de HP CDG School. Nous accompagnons les employés du groupe HP CDG IT Services Maroc à bénéficier de formations diplômantes et certifiantes, reconnus à l’échelle internationale.

Justement, quelles sont les formations qui intéressent généralement les entreprises ?

Sans hésiter, les formations qui sont le plus adéquates avec leurs besoins opérationnels et surtout les candidats qui sont immédiatement opérationnels lors de leur insertion dans l’entreprise! Cette adéquation entre formation et marché de l’emploi est le fondement même de la conception de notre offre de formations au sein de nos quatre pôles (santé, ingénierie, commerce et gestion, hôtellerie). Les échanges que nous avons régulièrement avec les responsables RH dans divers secteurs, montrent un besoin de juste équilibre entre connaissances techniques et «soft skills». Les formations doivent satisfaire certes les pré-requis techniques mais être également capables de préparer le lauréat au management de projet, développer ses capacités de communication, maîtriser l’anglais et le français (voire d’autres langues), avoir une expérience internationale…, et ce, quelle que soit sa spécialité. Nous attachons également beaucoup d’importance aux activités para-universitaires qui permettent de développer le leadership, la responsabilité sociale… autant de qualités qui font la différence entre candidats.