Faire accepter la pointeuse : la galère !

J’ai décidé il y a quelque temps d’installer des pointeuses à  l’entrée de l’entreprise. Si je l’ai fait c’est que je me suis aperçu qu’il y avait des exagérations au niveau de la ponctualité : des personnes arrivant vers 9h45 et repartant à  11h45 pour revenir à  15h ! J’ai eu beau dialoguer avec les personnes concernées et leurs managers, rien n’y a fait, je suis le «patron méchant» qui ne comprend rien ! Que me conseillez-vous ?

Dans certaines entreprises, l’option retenue consiste à ne rien faire et à laisser dire. L’idée étant que les personnes «finiront bien par se résoudre à cette pointeuse !».Cela peut marcher mais reste assez risquée. En effet, ne rien faire ouvre la voie «aux grincheux», et, en d’autres termes, leur offre une large tribune propice aux digressions et rumeurs. Ainsi, de fausses vérités circulent dans les couloirs et, n’étant jamais démenties, finissent par imprégner les esprits telle une glue dont on n’arriverait pas à se débarrasser.
«A quoi bon essayer de leur parler, de toute façon ils ne veulent pas comprendre, autant les laisser ils finiront bien par s’essouffler !». C’est une option, mais elle revient à partir dans le désert avec une voiture mal préparée en s’imaginant que de toute façon nous trouverons un garage en chemin… Ne rien faire reste une option peu efficace, mieux vaut agir.

Pointeuse = menace

Une pointeuse est très rarement bien accueillie au sein d’une entreprise, car avant il n’y en avait pas ! Eh oui, le fait d’installer une pointeuse reste perçu  uniquement comme un outil de contrôle et donc de sanction ! C’est une menace aux habitudes bien ancrées, à une certaine flexibilité gagnée par la force des choses au fil des années.
La phase de transition que vous traversez est donc tout à fait normale. Mais comme tout changement, il s’agit de le gérer. En effet, un changement entraîne toujours une phase de chaos, qui, elle-même, a pour conséquence de nombreux dysfonctionnements. Aussi, agissez et vite !

Communiquer pour tous

«Un matin, nous sommes arrivés et, surprise, nous avons découvert des pointeuses à l’accueil, nous n’avions pas été prévenus et lorsque nous avons en plus découvert la note de service affichée qui stipulait le nouveau règlement qui n’était que sanctions, j’ai vraiment eu envie de faire demi-tour et de rentrer chez moi ! ».
Ainsi, le mode opératoire est encore plus important que la procédure en elle-même ! Si vous corrélez ce nouveau système à une liste de sanctions, vous avez très peu de chance de «vous faire des amis». Regardez ce qui se passe aujourd’hui pour notre nouveau code de la route : il existe effectivement des sanctions, mais de l’autre côté il s’agit de réduire le nombre d’accidentés et de tués sur les routes ! Nous avons là un bel exemple de «vente du changement», puisque le bénéfice pour tous est évident !  Aussi, vous devez impérativement souligner les avantages de ce nouvel outil de gestion du temps. Et la liste est longue !

Les avantages…

Un système de pointeuse n’est pas qu’un outil de contrôle mais aussi un moyen de rendre plus «agile» une entreprise ! Il permet de mettre en place beaucoup plus facilement un système d’horaires flexibles. Imaginez les parents qui doivent accompagner leurs enfants à l’école à 8h alors que les bureaux ouvrent à la même heure : kafkaïen comme choix n’est-ce pas ? Avec l’horaire aménagé, ces mêmes parents peuvent accompagner sans stress leurs enfants le matin et récupérer ce temps en écourtant leur pause déjeuner par exemple ! D’autre part, lorsqu’il s’agit de mener les entretiens d’évaluations, quelle meilleure preuve que le fichier de la pointeuse qui appuiera l’argumentation d’un collaborateur dévoué et «faisant plus que ces heures» !

Et vos managers ?

Une pointeuse ne peut, à elle toute seule, solutionner les problématiques de ponctualités au travail ! Aussi, à vous de voir comment se comportent vos managers, c’est à eux qu’il revient de sensibiliser leurs équipes mais aussi et surtout à leur donner envie de se lever tôt le matin pour être à l’heure au bureau !
A vous de jouer !