Et pourquoi je ne serai pas aussi un haut potentiel ?

Dans l’entreprise où je travaille il y a pléthore de process RH !
C’est bien simple, dès qu’on essaye de parler à  notre manager, il nous sort une nouvelle carte de son chapeau (ou plutôt de celui de la DRH) et qui, en plus, comporte des termes que personne ne comprend.
En ce moment, la grande mode c’est le HP : les hauts potentiels !
Alors lorsqu’on est dans cette catégorie, c’est vraiment le tapis rouge : super formations, réunions «en haut lieu», etc.
Mais moi, apparemment, je ne suis pas un HP ! Pourquoi ? Je ne sais pas trop… Je suis vraiment démoralisé car avec tout ce que j’ai accompli dans cette boîte, je trouve cela vraiment injuste, se donner à  fond et au bout du compte on n’est pas reconnu…

Que me conseillez-vous ?
K.O. Casablanca

Il est vrai que la notion de HP a commencé déjà il y a quelques années à poindre son nez au sein des entreprises ! Et c’est une excellente chose, car, à la base, la raison d’être de ce process consiste à ne pas «louper» ce type de profil et au contraire en exploiter (tout en l’accompagnant) pleinement le potentiel. Votre entreprise semble développer de nombreux outils RH, et c’est tant mieux. Maintenant, ne pas être considéré comme un HP n’est pas une fatalité : loin s’en faut !

Qu’est-ce qu’un HP ?

Bien entendu, chaque entreprise a sa propre définition du HP. Aussi, vous devrez avant de prendre une position trop marquée, vous renseigner dans le détail pour comprendre les indicateurs qui ont permis à votre entreprise de les identifier. Pour cela rapprochez-vous de votre DRH qui mettra certainement à votre disposition les informations à ce sujet.
En général, un HP est un collaborateur qui dépasse régulièrement ses objectifs, qui démontre également un niveau d’autonomie important dans ses tâches et une mobilité à toute épreuve. Un HP est aussi, et surtout, l’avenir de l’entreprise, capable même de gravir les échelons plus vite que les autres et qui peut être amené à terme à occuper les plus hautes fonctions au sein de l’entreprise.
Mais un HP est bien souvent une personne positive, loin, très loin de ces collègues «grincheux» que vous rencontrez dans les couloirs. Alors, dans quelle catégorie vous placez-vous ?

Etes-vous sûr d’avoir compris ?

Vous avez occulté une part importante du problème. En effet, il semblerait que, pour vous, être HP c’est avoir des «avantages». Un peu comme si une jeune fille confondait le mariage avec le JOUR du mariage… Aussi, vos motivations semblent quelque peu tronquées. Car un HP c’est aussi une personne qui performe, qui se dépasse et donc qui mérite sa position. Ceci, c’est le revers de la médaille…
Etes-vous prêt à endosser les devoirs du HP ? Quelle est votre capacité de remise en question ? Avez-vous cherché à faire évoluer vos compétences (et par là même votre performance) tout en étant autonome ?
Développez-vous votre curiosité professionnelle en assistant activement aux formations proposées au sein de votre entreprise ? Cherchez-vous à vous renouveler en permanence ? Avez-vous le sentiment de chercher à évoluer et de vous en donner les moyens par une recherche personnelle ?

Et s’ils avaient raison ?

Ce serait un problème, n’est-ce pas ? Mais cela deviendrait un «double» problème si vous ne saisissiez que les avantages auxquels vous n’auriez pas droit et non les véritables causes de ce refus.
Alors si vous voulez réellement cette «position», il va falloir avant tout comprendre les raisons pour lesquelles vous ne pouvez y accéder aujourd’hui. Le plus souvent, un haut potentiel possède une expérience métier, mais il a besoin de développer ses compétences managériales, si c’est le cas pour vous, alors il est peut-être temps de retrousser les manches et de devenir le Dream Boss de la Dream Team !

A vous de jouer !