Entrepreneuriat – L’accélérateur Impulse dévoile son premier groupe de start-up

Elles viennent du Brésil, du Portugal, du Nigéria, du Ghana, des Etats-Unis ou encore du Maroc, pas moins de 16 start-up ont été retenues lors du premier appel à candidature international lancé par l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguérir dans le cadre du programme Impulse.

Un premier bootcamp d’intégration, le premier d’une série, s’est déroulé à Benguérir du 13 au 17 janvier, le temps de mises en relation avec des mentors, qui les ont accompagnées dans le processus d’identification de pistes de collaboration mutuellement bénéfiques avec le groupe OCP et son écosystème. Il a été également question de visites des installations de l’université qui pourront servir de laboratoires d’expérimentation, notamment la ferme, la Mine expérimentale, le Green Energy Park, le Fablab ou encore l’Ecole 1337.

«Les start-up développent des solutions dans les domaines de l’agritech, des biotechnologies et des technologies minières susceptibles de renforcer les capacités d’innovation du groupe OCP afin de mieux contribuer à la sécurité alimentaire mondiale», a précisé Adnane Alaoui Soulimani, Impulse Program Manager, lors du lancement du bootcamp.

D’autres sessions sont prévues en Suisse et aux Etats-Unis

Les jeunes pousses bénéficieront ainsi des sessions de formation, des masterclass et des workshops assurées par les experts de MassChallenge, un programme d’accélération international, partenaire d’Impulse.

A signaler que quatre initiatives intrapreneuriales du groupe OCP ont été également retenues dans le cadre de ce programme.

De février à avril, d’autres bootcamps suivront en Suisse et aux Etats-Unis, toujours en collaboration avec MassChallenge,

Enfin, la première édition du programme d’accélération Impulse prendra fin le 8 avril 2020, avec un Demo Day.