Emploi dans les banques : Avis de Chama Cherradi, Consultante senior recrutement chez Diorh

« L’éventail des profils recherchés par les banques est très large »

Le secteur bancaire est un secteur attractif pour les jeunes diplômés de par la diversité des métiers, les opportunités de carrière, la qualité de l’encadrement et le bénéfice de la formation continue. Il faut dire aussi que les institutions opérant dans ce secteur sont structurées et leur processus de recrutement est bien huilé. Toutes les banques reçoivent un nombre impressionnant de candidatures, avec ou sans première expérience. Ce sont des centaines de candidatures qui sont reçues chaque semaine. On imagine donc la logistique de prise en charge qui sous-tend le processus de recrutement.

En tant que cabinet de recrutement, nous les accompagnons principalement pour des postes sensibles. La tendance ces deux dernières années porte sur les métiers de la réglementation et du contrôle. L’évolution du marché bancaire marocain et des normes des régulateurs rend également nécessaire le recrutement de nouvelles compétences techniques liées à Bâle II, aux normes IAS/IFRS, aux nouvelles activités de bourse et des marchés des capitaux… Les banques ciblent aussi des risk managers, auditeurs ou encore des contrôleurs de gestion mais les profils classiques restent demandés. On peut dire  que l’éventail des profils recherchés dans le secteur bancaire est très large. A commencer par les commerciaux qui sont destinés aux marchés des particuliers, des professionnels, de la PME et de la Grande Entreprise.

Avec la multiplication des produits, les banques sont à l’affût de professionnels capables d’assimiler rapidement leur métier, mais surtout de personnalités dotées du sens du service et de la relation client.
Côté canaux, les banques exploitent aussi bien les circuits classiques que l’internet pour séduire davantage de candidats. Mais l’outil privilégié reste la participation aux salons de recrutement, notamment à l’étranger. Ces contacts se traduisent souvent par des recrutements et des offres de stages, un bon indicateur par ailleurs de l’attractivité. D’ailleurs, nous rencontrons souvent ces opérateurs dans des forums étrangers, notamment celui de Paris, où les recruteurs cherchent surtout des profils ayant une expérience à l’international.

Il convient de noter également que le développement des agences se traduit par des besoins au niveau des métiers de support (Informatique, marketing, back-office, inspection, Finance…). A ce niveau, les profils recherchés sont en majeure partie des nouveaux diplômés Bac+4 et plus. Ils sont principalement issus des universités et écoles de commerce et d’ingénieurs.