Embauche : Avis de Chakib Benazzouz,Consultant RH

Les entretiens de recrutement portent généralement sur le savoir, le savoir-faire et le savoir-être des candidats. L’attention peut souvent porter sur l’aspect comportemental, à savoir la capacité des candidats à gérer des situations particulières, leur façon de communiquer, leur comportement en équipe…

La nature et le contenu des entretiens diffèrent selon que l’on recrute un débutant ou un candidat qui a déjà une expérience professionnelle.

Quand le recrutement concerne un débutant, il s’agit de préciser que l’entreprise recrute avant tout un potentiel, ce potentiel est déterminé par le parcours académique de l’intéressé, la qualité des stages et des projets qu’il a mis en œuvre lors de sa scolarité, le degré de leur adéquation avec les responsabilités à prendre en charge,….

Mais lors de l’entretien ou des entretiens, le focus sera fait en priorité sur les soft skills, le savoir-être du postulant, son leadership, sa communication, sa culture générale, son aisance, sa maîtrise des langues, sa prestance,….Aujourd’hui, les entreprises cherchent à recruter, plus que des managers, ses futurs leaders porteurs de visions et capables de mobiliser, autour, l’ensemble des troupes.

Un candidat qui démontre lors des entretiens qu’il s’est bien renseigné auparavant sur l’entreprise, son histoire, son leadership, ses ambitions, ses valeurs, sur le poste à pourvoir….impactera positivement le recruteur, car cela démontre le niveau de ses motivations. Ceci pour dire qu’un entretien doit se préparer sérieusement et le postulant doit s’attendre à des questions inattendues, notamment quand la séance se déroule dans le cadre d’un jury avec des vis-à-vis d’horizons divers.
Rester authentique et faire montre d’humilité sont aussi des gages de réussite des entretiens, car quelles que soient les qualités à mettre en avant, il ne faut pas jouer au superman sauveur devant un parterre de professionnels rompus aux techniques de recrutement.

Quand il est demandé aux candidats d’avoir déjà une ou des expériences professionnelles, le focus sera fait autant sur les soft skills que les hard skills, les compétences «démontrables» par les expériences et les réalisations réussies.

Les entretiens se focaliseront évidemment sur les parcours professionnels, les réussites, les échecs, la capacité du candidat à argumenter, à convaincre, à expliquer éventuellement les changements de postes lors de la carrière, la vision pour le poste à pourvoir, la mise en valeur des compétences distinctives…

In fine, recruter et attirer des candidats, les meilleurs si possible, est un processus central de la fonction RH, et tout doit être fait pour que l’intégration soit réussie et que «le séjour» de la nouvelle recrue dure le plus longtemps possible (capacité de l’organisation à retenir les bons).